Une panne de près de 24 heures pour Outlook.com

Cloud

Panne majeure pour la fonction de synchronisation de Outlook.com sur un grand nombre de logiciels clients Microsoft. L’éditeur a mis près d’une journée à venir à bout de l’incident.

Le service de messagerie Outlook.com a connu une panne prolongée s’étalant sur une vingtaine d’heures entre les 8 et 9 avril. La panne ne concernait pas le service Web à proprement parler – qui est resté accessible depuis les navigateurs – mais la synchronisation entre Outlook.com et un certain nombre de clients, dont ceux fournis dans Office 2003, 2007 et 2010. Ni la réception, ni l’envoi de mails n’était possible dans Outlook (2003, 2007 et 2010, la version 2013 échappant au blocage), Windows Live Mail, MSN Premium client, Windows Phone 8.1 et Windows 8 Mail Client. Déclarée le 8 avril à 6h34 selon la page de support de Microsoft, l’incident a pris fin le 9 à 1h54, après publication d’un correctif résolvant le problème de synchronisation.

De nombreux précédents

En juin 2014, tant Exchange Online que Outlook.com avaient déjà connu une panne durant une douzaine d’heures, dont les effets ont surtout touché les utilisateurs d’outre Atlantique. Microsoft n’avait alors pas détaillé les raisons précises de ce dysfonctionnement. L’été dernier puis en novembre 2014, ce fut au tour d’Azure, le Cloud de Microsoft, de connaître des ratés. Les derniers en date proviendraient d’une mise à jour de performance de la couche Azure Storage et le stockage blob (binary large object), selon les explications qu’avaient cette fois fournies le premier éditeur mondial à l’époque.

En mars 2014, une étude menée par un collectif de chercheurs, dont de nombreux Français, estimaient que les pannes dans le Cloud coûtaient chaque année quelque 285 millions de dollars, en raison de 7 738 heures d’interruption de services en moyenne.

A lire aussi :

L’infogérance est-elle soluble dans le Cloud ?

Crédit photo : stockphoto-graf / shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur