Une pétition pour sauver Windows XP

Logiciels

Le magazine Infoworld, à l’origine de cette initiative, demande le maintien de l’OS après le 30 juin

Windows XP vit ses derniers moments. Malgré une part de marché encore conséquente (76%), Microsoft a décidé d’arrêter sa commercialisation à partir du 30 juin (en boîtes ou en OEM). Le support technique et les mises à jour seront ensuite de plus en plus espacés. Bref, la firme de Redmond va plonger le système d’exploitation dans le coma afin de mettre en avant Vista, son dernier bébé.

Mais l’euthanasie de XP ne plaît pas à tous le monde. Et notamment aux journalistes du magazine Infoworld qui viennent de lancer une pétition et toute une page spéciale (‘Save Windows XP’) pour son maintien après le 30 juin.

Pour le magazine, comme pour de nombreux observateurs, XP reste supérieur à Vista dans bien des domaines. Surtout pour le public professionnel. Le magazine conseille d’ailleurs aux DSI de ne pas migrer.

“Depuis plus d’un an, les administrateurs de réseaux informatiques me disent qu’ils ne voient aucun avantage à changer de version de Windows. Ils ne veulent pas investir du temps et de l’argent pour faire la transition, notamment parce qu’ils considèrent que les principales améliorations de Vista sont seulement de nature esthétique”, souligne Galen Gruman, le directeur de l’information du magazine.

D’ailleurs, certains fabricants comme Dell ont fait pression et ont obtenu gain de cause. l’éditeur de Redmond autorise officieusement les fabricants de PC à proposer la “downgrade” vers Windows XP.

Pour l’instant, ce “discret” retour en arrière n’est offert qu’aux utilisateurs de Vista Business et Vista Ultimate. Par contre, l’option d’installation de XP est au choix des fabricants. La firme Fujitsu propose d’ailleurs le CD de XP Pro en option aux acheteurs d’ordinateurs de sa marque. Une stratégie qui a pour but de répondre à une forte demande des PME…

HP surfe également sur cette tendance “très nostalgique”. Depuis août, HP a initié un programme similaire. Les consommateurs de la marque peuvent d’ores et déjà demander une version de Windows XP Pro.

Les entreprises ont globalement très satisfaites des performances de XP SP2. Principale explication de cette bouderie, la nécessité de faire migrer tout le parc informatique pour utiliser Vista. Du coup, tous les fabricants commencent à proposer du “downgrade”. Le chinois Lenovo expose même les détails de son programme sur le site d’IBM ThinkPad, de même que Dell qui propose le retour en arrière depuis avril, tout comme Gateway.

Par ailleurs, Vista semble encore moins efficace que XP même avec le SP1 en bêta. Des tests indépendants, effectués par Devil Mountain Software. Avec ou sans Service Pack, Vista est plus long à achever certaines opérations. Selon Devil Mountain, Vista peut mettre plus de 80 secondes pour achever une opération tandis que XP boucle la procédure en 35 secondes.

Autre mauvaise nouvelle, les effets du SP1 de Vista seraient limitées puisque les performances de l’OS ne seraient améliorées que de 2%. Peux-t-on mettre ce résultat médiocre sur le compte de la version bêta ? Non répond le développeur puisque le SP3 de XP en bêta également améliore les performances de 10%.

Enfin, on retiendra le prix de “produit le plus décevant de l’année” décerné à Vista par PC World et les commentaires assassins de Gianfranco Lanci, patron d’Acer : “Je ne pense vraiment pas que quelqu’un achète un nouveau PC en raison de Vista”.

Malgré toutes ces observations et cette pétition, il semble peu probable que Microsoft revienne sur sa décision. Le succès de Vista est stratégique pour le firme et l’ombre portée par XP semble être trop importante. Rappelons que le dernier OS de la firme aurait passé le cap des 100 millions d’exemplaires depuis son lancement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur