USA : 650.000 données personnelles sont dans la nature

Sécurité

Une perte de données qui donne le vertige…

Ce n’est pas encore le printemps, mais les affaires de pertes de données bourgeonnent à grande vitesse. Quelques jours après l’annonce de la perte de données concernant 600.000 Britanniques (un PC perdu et hop!), le spécialiste du financement pour les particuliers GE Money, l’une des branches du mastodonte américain General Electric annonce qu’une bande magnétique contenant des données sur 650.000 clients de 230 magasins dont ceux de la chaîne JCPenney, a été égarée…

Interrogé par l’agence Reuters, le porte-parole de General Electric, Richard Jones, a expliqué : « que cette bande magnétique était une sauvegarde contenant des informations sur les demandeurs de crédit. »

Selon les premiers éléments de l’enquête, la bande a été perdue, alors qu’elle était stockée dans un entrepôt du groupe Iron Mountain spécialisé dans la protection de l’information et du stockage des données sensibles.

D’après les détails donnés par Jones 150.000 « Social Security Number » étaient stockés sur le support.

Dans un communiqué, Iron Mountain explique avoir informé GE Money dès le mois d’octobre de la perte de cet équipement et que pour l’instant rien ne montre que ces données sont tombées entre les mains de cybercriminels.

La firme précise également que l’accès à cette unité de stockage est quasiment impossible, et cela, même pour un expert. Toutes les personnes concernées par ce vol ont été contactées par mail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur