USA : infrastructure IT contre agro-terrorisme

Sécurité

La Food and Drug Administration renforce son architecture IT afin de pallier le risque de bio- et d’agro-terrorisme

L’Amérique vit sous la crainte de multiples formes de terrorisme, dont le bio- et l’agro-terrorisme. Et plus que l’Amérique profonde, c’est son industrie agro-alimentaire qui craint pour son business !

Imaginez une attaque terroriste virale, physique, réelle: un virus que le vent pourrait porter sur les immenses plaines agraires – et c’est toute la chaîne agro-alimentaire qui pourrait se trouver chambouler, et en particulier les exportations de b?uf, de porc ou de dinde. Inacceptable pour l’industrie et pour l’administration! Elles ont pris la décision de renforcer leur architecture IT afin de gagner en analyse et en réactivité. La Food and Drug Administration (FDA) a donc lancé son programme ‘Unified Registration Listing System‘, un portail Web sur base Java qui utilise une base de données Oracle: cette dernière s’exécute sur des serveurs Unix. Un programme doté de 16,5 millions de dollars. L’agence entend intégrer et mettre à jour tous les systèmes de suivi et de sécurité alimentaire des Etats-Unis. Environ 200.000 aliments seront suivis, et la FDA envisage de développer de nouveaux systèmes d’échange d’information. Il reste cependant à inciter tous les acteurs du projet, et en particulier les administrations fédérales, à jouer le jeu ! Une inquiétude légitime vu les délais que ces dernières ont appliqué avant de révéler les cas de vache folle sur le territoire américain ces dernières semaines?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur