Retour dans la Valley : MuleSoft, ESB open source dans le cloud

CloudLogicielsOpen Source

En direct de la Silicon Valley : La start-up MuleSoft renouvelle le concept d’Enterprise Service Bus en associant open source et cloud.

San Francisco : L’intégration des applications a toujours été un sujet sensible dans les organisations, dont l’intensité dépend des applications comme des organisations elles-mêmes.

Si le middleware ESB (Enterprise Service Bus) a pris mollement la place de la connexion point à point, la démarche demeure complexe au sein d’environnements qui sont difficiles à mouvoir et soumis à la multiplication des API, pas toujours évidentes à manipuler.

Quant au déploiement du cloud, il n’a généralement fait qu’apporter une nouvelle couche de complexité.

 

MuleSoft : ESB open source

C’est ce qui a guidé MuleSoft, jeune start-up basée à San Francisco et dont le fondateur a œuvré dans la banque, à s’intéresser à cette problématique de gestion des applications.

« La haute performance, la faible latence, la mission critique sont les attitudes fondatrices de ma démarche », nous a commenté Ross Mason, ex CEO de SymphonySoft, fondateur de MuleSource devenue MuleSoft, et aujourd’hui CTO de la start-up.

La solution proposée par MuleSoft : un nouvel ESB, open source, sous la forme d’un cloud public – ou d’un usage ‘on premise‘ -, accessible selon le modèle de la souscription, afin de connecter les technologies et applications en mode SaaS et de gérer plus efficacement les technologies.

Architecture legacy vs cloud

Connexion des applications et technologies avant MuleSoft
Connexion des applications et technologies avant MuleSoft

La connexion des applications est traditionnellement soumise au modèle de l’architecture legacy, celui du client-serveur cher à Oracle, Tibco, ou IBM, avec un focus sur les systèmes internes, un coût élevé, un ROI long, et des changements complexes.

Aujourd’hui, MuleSoft entend profiter de la rapidité de l’innovation, de l’open source, du déploiement interne, cloud et/ou mobile, de la valeur immédiate d’une architecture dynamique dans le nuage construite et réactive pour le changement.

Avec l'ESB dans le cloud de MuleSoft
Avec l’ESB dans le cloud de MuleSoft

« Nous faisons le constat de l’explosion des API, des applications SaaS et des devices. Et dans le même temps de l’arrivée à maturité du cloud, qui offre également l’avantage de la visibilité », souligne Ross Mason.

Pour accompagner sa stratégie, MuleSoft s’appuie sur son propre cloud, nommé CloudHub, construit sur Amazon, pour l’intégration sur le modèle des ‘cloud apps’. La start-up s’appuie également sur des partenariats avec des acteurs du SaaS, le plus important étant certainement l’obtention de la certification SAP sur le support de NetWeaver, mais également avec la forte intégration de l’API de Salesforce. L’intérêt pour ces acteurs du SaaS étant de bénéficier de l’expertise et la rapidité d’intégration dans le cloud, pour un coût réduit.

Ross Mason MuleSoft
Ross Mason, CTO et fondateur de MuleSoft

« L’explosion des API, du SaaS, des devices, avec 1,6 milliard de devices mobiles en 2013, change le paysage IT et impose de nouvelles architectures. Nous fournissons cette nouvelle plateforme. La tendance est à la multiplication des connexions entre applications et services. Nous apportons notre réponse aux nouvelles entreprises qui souhaitent conserver le legacy (ERP, bases de données, etc.), profiter du cloud pour les applications SaaS et les services cloud en accès direct, étendre le cloud sur leur écosystème, partenaires et clients sociaux, en passant par la publication d’API, le BYOD et les nouveaux devices, et le Big Data qui répond au besoin de capturer et de publier les données. Nous entrons dans une nouvelle ère IT, celle de l’API Computing, avec la maitrise plus agile et efficace des API. »

Certes MuleSoft apporte moins sur les ESB, déjà connus et exploités, que sur la méthode pour les décliner. Mais avec son approche open source – et sa communauté de 100 000 développeurs – et dans le cloud en mode SaaS, la start-up renouvelle l’approche de la connexion des applications.

« Cloud et SaaS entrainent une fragmentation massive des entreprises. La nouvelle entreprise doit être connectée à son écosystème. Cette connectivité est probablement l’évènement majeur des IT », a conclu Greg Schott, Président et CEO de MuleSoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur