Véhicule autonome : Apple s’offre la start-up Drive.ai…pour ses ingénieurs

LogicielsProjets

Apple s’offre Drive.ai, start-up spécialiste du véhicule autonome. Une acquisition motivée par les compétences humaines plus que la technologie.

Apple continue d’investir dans le domaine du véhicule autonome…mais toujours discrètement. 

Selon Bloomberg, le groupe de Cuppertino a racheté la start-up Drive.ai, spécialisée dans les véhicules autonomes. Aucune des parties n’a confirmé l’acquisition et le prix de la transaction reste donc inconnu.

 » Nous pensons que le prix d’acquisition potentiel sera inférieur à leur dernière valorisation de 200 millions de dollars », estime Gene Munster, analyste Apple chez Loup Ventures. Une valorisation de Drive.ai basée sur le total de ses levées de fonds d’un montant de 77 millions $.

Selon les observateurs, il s’agit d’une « acqui-hire » qui traduit une opération destinée à acquérir  les compétences humaines d’une entreprise plutôt que ses actifs. 

« L’acquisition de Drive.ai apporterait une nouvelle génération de talents en ingénierie mais nous n’attendons pas un produit ou un service d’Apple dans ce domaine avant 4 ans ou plus. » poursuit Munster.

Véhicule autonome : une stratégie peu lisible chez Apple

Drive.ai serait à vendre depuis quelques temps et sa technologie serait moins performante que celle d’Apple dans le domaine du véhicule autonome.

 

 

 

 

 

 

Bien qu’Apple travaille depuis plusieurs années sur la technologie de conduite autonome, il est difficile de situer ses ambitions dans ce domaine. Bloomberg souligne que 200 personnes travaillant sur le sujet ont été licenciés récemment.

On sait que deux autorisations lui ont été délivrées par l’Etat de Californie pour tester trois puis vingt sept véhicules autonomes, en situation réelle, en 2018.

 

 

 

Lire aussi :