Vidéo : Theora améliore ses performances

Logiciels

Avec la libtheora 1.1, la qualité des vidéos s’améliore nettement. Un bon point pour les utilisateurs de ce format libre de droits et pour le monde du web.

La version stable de la libtheora 1.1 est dorénavant disponible. La compression vidéo Theora connait un certain succès, car elle considérée par le W3C comme étant la seule solution viable (puisqu’utilisable sans versement de droits) pour le tag ‘video’ du HTML 5.

Les lecteurs actuels pourront relire sans soucis les vidéos encodées avec cette librairie, aucune mise à jour n’étant requise. La qualité d’encodage est cependant en très net progrès. L’un des développeurs de ce projet – Monty – a tenté de comparer les différentes offres disponibles sur le marché. Le gain entre la libtheora 1.0 et 1.1 est très important. Si la qualité à débit égal reste inférieure à celle d’une vidéo encodée en H.264, elle en est maintenant très proche (en particulier pour les débits faibles), et se veut nettement supérieure à ce qui peut être réalisé avec le classique format H.263 (DivX, etc.). Cet article de Greg Maxwell tend à confirmer ces affirmations.

L’encodage pourra également s’effectuer en deux passes avec à la clé des gains en terme de qualité et de constance du débit. Dans ce cas de figure, la différence avec le H.264 devient très ténue. L’encodeur utilise enfin le processeur de façon plus constante, ce qui est essentiel pour la création et la diffusion de vidéos à la volée.

Les performances du décodeur grimpent également de 50 % à 100 %. Relire un fichier Theora demandera donc nettement moins de temps processeur que précédemment. Ce format pourrait donc rapidement devenir le chouchou des terminaux mobiles, qui disposent souvent d’une puissance de calcul limitée. Des librairies de décodages optimisées pour les processeurs ARM et les DSP de Texas Instruments sont d’ailleurs en cours de développement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur