Vincent Marcatté : « Rennes est une ville intelligente référente au niveau mondial »

Régulations
Vincent Marcatté

Président du pôle de compétitivité Images & Réseaux, Vincent Marcatté revient sur l’organisation le 12 juin prochain d’une manifestation sur les Smart Cities. Une occasion de mobiliser tout l’écosystème numérique du grand Ouest mais également de démontrer la pertinence de ces structures de coopération entre start-up, grands comptes et organismes de recherche.

Président du pôle de compétitivité Images & Réseaux, Vincent Marcatté revient sur l’organisation le 12 juin prochain d’une manifestation sur les Smart Cities. Une occasion de mobiliser tout l’écosystème numérique du grand Ouest mais également de démontrer la pertinence de ces structures de coopération entre start-up, grands comptes et organismes de recherche.

Silicon.fr – Pourquoi positionner votre pôle, initialement spécialisé dans l’Imagerie et les réseaux, sur le sujet des « Smart Cities » ? 

Depuis la création du pôle de compétitivité Images & Réseaux en 2005, notre objectif est de stimuler l’innovation dans le Grand Ouest autour d’un domaine d’expertise reconnu : le numérique par le biais de la société, l’économie et les technologies. Nous nous engageons actuellement dans la phase 3 de la politique des pôles, avec une volonté d’accompagner nos membres, à intégrer des marchés de la société numérique qui constituent l’économie du futur. La Ville de demain est l’un des quatre marchés que nous avons identifiés.

Dans un contexte où la maîtrise des ressources est indispensable, nous notons un réel attrait pour la modélisation de la ville. Rennes, où les bureaux du pôle sont situés, a d’ailleurs été choisie par Dassault Systems, comme ville intelligente « référente » au niveau mondial, dans le cadre de son projet de modélisation 3D Experience City.

Avec qui travaillez-vous sur ce projet ?

Le pôle Images & Réseaux collabore avec de nombreuses entreprises sur la thématique des « Smart Cities » : Siradel – simulation 3D, Mazedia – domotique ou encore Schneider Electric – énergie.  Nous travaillons également avec plusieurs partenaires académiques de pointe sur le sujet comme l’Université Rennes 1, l’Institut Mines-Télécom ou encore l’Ecole de Design. Précisons aussi que la Commission Européenne a choisi Images & Réseaux pour exploiter une plateforme qui permet de développer des services innovants dans le domaine de la Ville Intelligente.

Afin de poursuivre notre réflexion et mettre en lumière des projets innovants, nous co-organisons avec Atlanpole et Le cluster du Quartier de la Création, le 12 juin à Nantes une journée thématique sur la ville intelligente. »

Quel bilan tirez-vous du concept de pôle de compétitivité ?

J’en tire un excellent bilan. Les pôles de compétitivité contribuent à instaurer la confiance entre les startups, les PME et les grands groupes. Ils permettent aux acteurs de se rencontrer, se connaître, s’apprécier et construire autour d’une ambition commune. Il est parfois difficile pour une PME de travailler avec un laboratoire académique ou un grand groupe.

Avez-vous un focus particulier pour l’accompagnement de ces entreprises ?

Aujourd’hui, près de 80 % des membres du pôle sont des PME. Nous avons donc, par exemple, créé un appel à projets leur étant dédié afin de les accompagner. Les régions Bretagne et Pays de la Loire se sont d’ailleurs tout de suite montrées intéressées. En tant que Président, j’ai pu constater que cette démarche est très appréciée des grands groupes. Les PME, grâce à ce type d’appel à projets, vont pouvoir évoluer et travailler plus efficacement et sereinement en France et/ou à l’international.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur