Virtualisation : personnaliser l'environnement de travail avec RES Software

Logiciels

PowerFuse MyWorkspace Edition de RES Software permet aux nomades de retrouver leur environnement de travail quel que soit le poste client utilisé.

“Face à la mobilité croissante des utilisateurs, notre idée est de lui permettre de retrouver son environnement de travail, quel que soit le système d’exploitation, la machine, l’application ou le moyen d’accéder au système d’information de l’entreprise.” Chargé de développer l’activité commerciale de RES Software en France, Philippe Pech évoque la dernière solution de l’éditeur d’origine néerlandaise, PowerFuse MyWorkspace Edition.

Basée sur la version Enterprise du logiciel RES PowerFuse, MyWorkSpace est une solution logicielle qui, dans le cadre d’une infrastructure de bureaux virtualisés (VDI), permet de créer et de gérer un espace de travail personnalisé grâce à l’administration centralisée des paramètres d’applications spécifiques à chaque utilisateur. “On gère les ordinateurs et les systèmes d’informations mais on adresse rarement les besoins des utilisateurs”, explique le responsable commercial de l’unité française de RES Software. Avec MyWorkSpace, “on apporte la personnalisation de l’environnement de travail”. L’utilisateur retrouve ainsi son bureau de travail habituel et ses reflexes, évitant ainsi les pertes de temps propres à la découverte des nouveaux environnements. Accessoirement, “nos solutions peuvent réduire les frais de fonctionnement tout en apportant de la fléxibilité”, ajoute Philippe Pech.

La solution s’appuie évidemment sur des technologies de virtualisation. “La virtualisation est une fusée plusieurs étages, souligne le porte-parole de RES, les développeurs se battaient pour virtualiser le système d’exploitation, puis les applications en les détachant de l’OS. Nous, on détache l’environnement de travail (configuration, favoris, imprimante…) des applications et de l’OS, l’utilisateur retrouve ainsi sa configuration, y compris au niveau des applications.”

Pour autant, le dirigeant ne considère pas PowerFuse MyWorkspace Edition comme une solution de bureau ou de système d’exploitation virtuel comme Ulteo Open Virtual Desktop ou EyeOS. “Ce sont des solutions open source de mise a disposition d’applications et de bureau tournant a la fois dans le monde Windows et le monde Linux à des coûts très attrayants. Ces solutions entrent donc en compétition avec des éditeurs tels Citrix et VMware. Le positionnement de RES est différent et se situe un niveau au dessus en apportant un environnement de travail personnalisé, sécurisé et dynamique a l’utilisateur.”

La mise en œuvre de la solution s’appuie sur un agent installé sur le poste de travail ou sur un serveur de type Citrix pour construire à la volé l’environnement de travail depuis le réseau de l’entreprise ou depuis l’extérieur via Internet. En revanche, la solution ne gère pas les politiques de sécurité. “On ne s’occupe pas de la partie identification”, précise Philippe Pech. “De l’extérieur, l’agent se contente de repérer le contexte et de limiter l’accès au réseau de l’entreprise au strict minimum via l’analyse des paramètres de configuration.”

Dédiée aux environnements Microsoft, Citrix et VMware, la solution s’adresse aux petites structures comme aux grands comptes. “Notre plus petit client gère 5 postes tandis que le plus important en administre 60.000.” En France RES Software vise les grands comptes, les administrations mais aussi les écoles. France Télécom et la Caisse d’Epargne comptent parmi les références. Disponible depuis 6 mois sur le marché, PowerFuse MyWorkspace Edition est proposé en plusieurs éditions comprises entre 45 et 185 euros par utilisateur.

resconsoleview.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur