Virus Blaster: un pirate inculpé

Sécurité

Le FBI annonce l’inculpation d’un jeune américain de 18 ans qualifié de “responsable clé” dans la propagation du ver

La police fédérale américaine a fait vite. Deux semaines après la propagation sur le Net du virus Blaster, qui a infecté de nombreux ordinateurs de par le monde, le FBI annonce avoir arrêté un des responsables de cette attaque.

Jeffrey Lee Parson, 18 ans est accusé d’avoir diffusé une copie du virus original Blaster le 15 août dernier. Le procureur fédéral John McKay, à Seattle affirme qu’il est un des responsables clé de cette attaque. Il encours une peine de 10 ans de prison et une amende de 250.000 dollars, a précisé le procureur fédéral. Cerveau ou pion? Le jeune homme doit faire face à deux plaintes, l’une à Seatle et l’autre à St Paul pour avoir “intentionnellement endommagé et avoir tenté d’endommager un ordinateur sécurisé”. Le pirate présumé a été laissé en liberté, néanmoins il est assigné à résidence dans la maison de ses parents où il est sous constante surveillance électronique. Qui plus est, “tous les ordinateurs dans cette résidence ont été saisis” et il est interdit à Jeffrey Parson “d’accéder à l’internet”, a ajouté le procureur. Mais Parson est-il le vrai responsable de cette attaque? Non selon Kevin Mitnick, un pirate bien connu. “Nous avons à faire à un copieur”, qui a récupéré le ver sur l’Internet, qui “l’a simplement modifié” avant de le réinjecter sur le web, a-t-il jugé sur la chaîne de télévision CNBC. Le FBI aurait-il crié victoire trop vite?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur