Virus Bugbear: le FBI enquête

Sécurité

Selon l’Agence, le ver a été programmé pour s’attaquer uniquement aux banques et aux institutions financières

Alors qu’il circule depuis plusieurs jours sur Internet (voir nos informations), le virus Bugbear est aujourd’hui au centre d’une enquête du FBI.

Un porte-parole de la police fédérale, Bill Murray, a précisé que cette enquête avait été lancée à la suite d’une plainte alléguant que ce virus polymorphe, capable de se modifier lui-même à chaque génération pour empêcher les détecteurs de virus de le reconnaître, visait notamment les institutions financières. Selon le FBI, 200.000 systèmes informatiques ont déjà été infectés par ce nouveau virus particulièrement néfaste. L’Agence a précisé que le virus était capable de décider si les systèmes infectés appartiennent à des institutions financières, et que dans ce cas il installait une “porte dérobée” (back door)pour faciliter leur pénétration par des pirates. Le porte-parole a toutefois déclaré que le FBI ignorait si des informations bancaires confidentielles avaient été compromises. Mais il a dit que le code de ce virus, qui se répand à travers le courrier électronique, semblait viser environ un millier de banques et institutions financières américaines et internationales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur