VLC media player 1.1 disponible : accélération du rendu et support du WebM

Logiciels

Après de nombreux mois de développement, la version 1.1 de VLC media player fait son entrée. Elle est nettement plus rapide que précédemment.

Le lecteur multimédia open source VLC media player 1.1 est aujourd’hui rendu public. Cette version est accessible pour Windows, Mac OS X et les systèmes UNIX/Linux.

L’accélération du rendu est au cœur de cette nouvelle mouture. Les flux vidéo aux formats H.264, VC-1 et Mpeg2 profiteront ainsi du support matériel apporté par les cartes graphiques. Cette fonctionnalité est accessible sous Linux, ainsi que sous Windows Vista et Windows 7. Attention toutefois, car sous Windows seules les cartes NVIDIA sont actuellement supportées. Pour les terminaux mobiles, le DSP (Digital Signal Processing) éventuellement présent aux côtés du processeur sera lui aussi exploité.

Que ceux qui ne peuvent bénéficier de l’accélération matérielle ne soient pas trop déçus : de nombreuses optimisations permettent d’accélérer le décodage des flux, jusqu’à 40 % pour les vidéos en haute définition.

Une flopée de nouveaux formats est de la partie, dont le VP8 et le conteneur WebM, supportés aussi bien en lecture qu’en écriture. Une aubaine, sachant que VLC media player dispose d’un greffon pour les navigateurs web. Cette nouvelle technologie devient ainsi utilisable sur l’ensemble des butineurs du marché.

Enfin, diverses modifications touchent le cœur du logiciel : nouveau système d’extensions, interface graphique retouchée, retrait des modules peu utilisés, etc. À la demande d’AOL, l’accès au service Shoutcast Radio est retiré. Dommage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur