CloudIAASLogiciels

10 nouveaux services : Oracle passe à l’offensive dans le Cloud

Oracle Open World
4 3 Donnez votre avis

Contrer AWS et Salesforce. Avec le lancement de pas moins de 10 nouveaux services, Oracle bâtit un porte-feuille complet d’offres dans le Cloud. Objectif : adresser globalement les besoins des entreprises en la matière.

Lors d’OpenWorld, qui se tient en ce moment à San Francisco, Oracle a annoncé la sortie de 10 nouveaux services Cloud. Une offensive qui vise à offrir à l’éditeur un porte-feuille complet dans le Cloud lui permettant d’adresser globalement les besoins des entreprises.

En plus de ses offres existantes (applications en mode Saas et database-as-a-service notamment), l’éditeur met ainsi sur le marché Compute Cloud (puissance de calcul) et Object Storage Cloud (stockage), deux services d’Iaas en concurrence directe avec AWS d’Amazon.

De son côté, le service Database Cloud permet de déployer et de contrôler une instance dédiée de la base de données maison. Plusieurs autres services ont également été présentés : Java Cloud (clusters de serveurs Weblogic), BI Cloud (chargement de données et tableaux de bord), Documents Cloud (partage de fichiers et collaboration), Mobile Cloud (construction d’applications mobiles sécurisées), Database Backup Cloud (sauvegarde de bases de données), Biling and Revenue Management Cloud (gestion des abonnements) et enfin Cloud Marketplace (place de marché). Une dernière initiative qui vise à faire concurrence à l’AppExchange de Salesforce.

La tête dans les nuages, Larry Ellison les pieds dans l’eau

Tous ces services sont aujourd’hui testés dans l’équivalent d’un mode bêta, avec quelques dizaines d’entreprises utilisatrices à chaque fois. Selon Thomas Kurian, vice-président exécutif en charge du développement des produits, ces 10 services ouvriront officiellement leurs portes au cours du premier semestre 2014.

Hier contempteur du cloud qu’il voyait comme un phénomène de mode, Larry Ellison a « séché » ces lancements, préférant se concentrer sur la régate de l’America‘s cup  dans laquelle était engagé son bateau. Le président du conseil d’administration d’Oracle, Jeff Henley, a attendu 45 minutes après l’heure de démarrage supposée du keynote de Larry Ellison pour de prévenir l’audience d’OpenWorld que le grand patron était resté au bord de l’eau…

Plus d’informations à venir de notre envoyé spécial sur OpenWorld

Plus d’informations sur OpenWorld 2013 :

Oracle se convertit (enfin) au In-Memory
Tomas Ulin, MySQL : « nous vivons notre vie indépendamment d’Oracle »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La saga Oracle