4G : Orange repasse devant SFR en nombre de sites exploités

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux
Orange lance sa 4G aux particuliers sur 50 villes

Orange est l’opérateur qui a activé le plus de sites 4G en juin. S’il repasse devant SFR, Bouygues Telecom reste en tête du plus grands nombre de points hauts exploités.

Les mises en service de sites 4G ont connu un bond au cours du mois de juin. Elles ont augmenté de 3,4% sur la période. Une hausse sensible en regard des 2% d’activation constatées par l’ANFR (Agence nationale des fréquences) en mai. Résultat, 31 397 points d’accès LTE sont actifs au 1er juillet 2017 (dont 1 527 en Outre-Mer) sur les 35 874 disposant d’une autorisation d’exploitation (dont 1 608 en Outre-Mer), en hausse de 2,2% par rapport au mois précédent dans une relative stabilité (en regard des 2,1% précédemment).

Orange active près de 700 sites

L’approche de l’été donne visiblement des ailes à Orange. Comme courant mai, l’acteur historique s’est montré le plus dynamique sur les activations de sites comme sur les autorisations. L’opérateur totalise 698 mises en services (dont 685 dans la bande des 800 MHz, le reste en 2600 MHz) et 621 sites nouvellement en mesure d’arroser les territoires. Soit largement plus que les 562 points hauts activés chez Bouygues Telecom pour 262 autorisations nouvelles. Si les déploiements de SFR semblent ralentir sur ceux de ses concurrents avec 497 activations, les 517 autorisations obtenues ne laissent aucun doute sur la volonté de la filiale d’Altice de poursuivre massivement la couverture du territoire. En revanche, avec 78 sites allumés et 207 autorisations accordées, Free fait grise mine. Le calme avant la tempête ?

Résultat, cinq mois après s’être fait doublé, Orange repasse devant SFR avec 12 304 sites 4G en fonction contre 12 223 pour son concurrent. En revanche, le futur Altice France reste devant l’opérateur historique sur les autorisations : 14 603 contre 14 086. Bouygues Telecom parvient néanmoins à maintenir ses adversaires à distance respectable avec 12 935 sites activés et 15 089 autorisés. A l’écart, Free se contente de 8 352 points hauts en service (dont 770 en 700 MHz) sur 11 365 disponibles (dont 1 047 en 700 MHz).

Premiers déploiements 4G sur le 2100 MHz

Le mois de juin inaugure également une nouvelle bande pour la 4G. Celle des 2100 MHz dont l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a accordé l’exploitation pour Bouygues Telecom et SFR. Pour l’heure, seule la filiale du groupe Bouygues s’est jetée sur les bouts de la fréquence historiquement dédiée à la 3G et a activé 14 des 25 sites autorisés en 2100 MHz. Bouygues Telecom est d’ailleurs le seul opérateur à opérer la 4G sur l’ensemble des fréquences du spectre disponible. A savoir 11 en 700 MHz, plus de 10 300 en 800 MHz, 14 en 2100 MHz, 1 780 en 2600 MHz et près de 7 900 dans la bande des 1800 MHz (également reconvertie en partie de la 2G à la 4G). C’est pourtant SFR qui entendait « prochainement démarrer le déploiement de cette nouvelle technologie  » tandis que Bouygues Telecom nous déclarait ne pas encore avoir de date pour un déploiement opérationnel. Il faut croire que l’opérateur a changé d’avis entre temps.


Lire également
La 4G majoritaire sur les lignes mobiles dès 2018
La bande des 3,5 GHz sollicitée comme alternative à la fibre
Qualité de service des opérateurs mobile : et le gagnant est… Orange


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur