Télégrammes : Apple abandonne Airport, Alibaba Cloud à Francfort, Bug Bounty pour Qualcomm, SideTrade très IA

Business IntelligenceCloudComposantsData & StockageDatacentersMobilitéPoste de travailSécuritéWifi
0 2 Donnez votre avis

Difficile de surprendre autant que les résultats de la primaire de droite, mais les télégrammes du soir recèlent quelques surprises.

Apple abandonne la division Airport. Selon Bloomberg, la firme de Cupertino a démantelé son activité en charge du développement des routeurs sans fil. La plupart des ingénieurs de cette activité ont été reclassés au sein d’autres divisions notamment celle liée à Apple TV. La gamme de routeurs sans fil n’a pas été renouvelée depuis 2013 avec le support du WiFi 802.11 ac. Trois produits sont vendus actuellement : AirPort Express, AirPort Extreme et AirPort Time Capsule. Ils se retrouvent en compétition face à des sociétés comme Eero, Netgear, Google ou Amazon avec Echo qui sont plus actuels et intègrent des assistants vocaux.

Alibaba Cloud va ouvrir un datacenter en Allemagne. Il s’agit de la première implantation du Cloud public d’Alibaba en Europe. Le chinois a passé un accord pour utiliser l’infrastructure de Vodafone Allemagne localisée dans la région de Francfort. La société chinoise avait annoncé en septembre son intention d’investir 1 milliard de dollars dans le développement international. Elle avait évoqué Dubaï (qui vient d’ouvrir), l’Allemagne, le Japon et l’Australie d’ici la fin 2016. En Allemagne, Aliyun, l’offre Cloud du géant chinois va proposer des services de compute et stockage, ainsi que du middleware et des services. Cette expansion devrait accroître les revenus d’Alibaba dans le Cloud qui lors du dernier trimestre ont explosé de 130%.

SideTrade se renforce dans l’IA. Sidetrade, éditeur français de solutions de gestion financière de la relation client (coté sur Euronext), boucle le rachat de BrightTarget Ltd, une start-up britannique spécialisée dans l’intelligence artificielle au service de la performance marketing et commerciale des entreprises. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Sidetrade, dont le lancement remonte à mars 2000, exploite une plateforme en mode SaaS qui a vocation à compléter le CRM et l’ERP des entreprises. De son côté, BrightTarget a été créé en 2014, à Birmimgham, et se focalise notamment sur la rétention et la conversion client. « Être capable de donner avec exactitude – dans plus de 7 cas sur 10 – l’identité des clients à risque ou ceux avec qui vous pouvez faire plus de business est d’une très grande valeur pour n’importe quelle entreprise, explique Olivier Novasque, président de Sidetrade, dans un communiqué. Nous avons trouvé en BrightTarget une pépite de l’intelligence artificielle appliquée à la gestion du client ». Au premier semestre 2016,  Sidetrade a réalisé un chiffre d’affaires de 8,9 millions d’euros (+14% sur un an) pour un bénéfice net de 900 000 euros.

15 000 dollars le bug Qualcomm. Qualcomm vient, à son tour, d’être piqué par le virus du bug bounty. Le concepteur de puces destinées aux smartphones et tablettes, principalement, vient d’ouvrir son concours de chasse aux bugs de sécurité. Laquelle porte sur les processeurs Snapdragon 400, 615, 801, 805, 808, 810, 820, 821 (globalement les plus vendus actuellement du constructeur) ainsi que les modems LTE X5, X7, X12 et X16, et un nombre limité d’applications qui tournent dessus. Pour l’heure, seuls les chercheurs en sécurité pourront concourir, sur invitation. L’organisation du concours s’appuie sur la plate-forme HackerOne. Les prix s’étalent entre 1000 dollars, pour une vulnérabilité software à faible compromission, jusqu’à 15 000 dollars pour une faille critique sur le modem cellulaire. La recherche de bug de sécurité est d’autant plus stratégie que les modems de Qualcomm équipent environ 65% du marché des smartphones de la planète. Une vulnérabilité telle que cette de QuadRooter en août dernier, toucherait potentiellement des centaines de millions de terminaux dans le monde. Problématique en cas d’exploitation.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur