Avec Predix Cloud, GE fait un premier PaaS dans le IoT

CloudData & StockageDéveloppeursDSIPAASProjetsSécurité
IoT Internet of thing objets connecte
2 21 Donnez votre avis

GE a dévoilé une plateforme as a service (PaaS) dédiée à l’Internet des objets avec une orientation industrielle clairement affichée. Predix Cloud sera disponible en 2016.

Le marché de l’Internet des objets (IoT) ne concerne pas uniquement les accessoires grands publics (smartwatch, lunettes, etc.) ou les compteurs intelligents, mais aussi un ensemble de capteurs, senseurs, disséminés sur différents produits. Les analystes tablent sur 50 milliards d’objets connectés en 2020. Le monde industriel est donc aux premières loges pour accompagner cette tendance, multiplication des capteurs, M2M, conception intelligente des produits, etc.

Predix Cloud, un PaaS très sécurisé

C’est sur cette activité industrielle que GE (General Electric) a décidé de se positionner en dévoilant une solution de plateforme as a service, qui se nomme Predix Cloud. General Electric considère qu’il s’agit du « premier et seul service Cloud spécifiquement créé pour les données industrielles et de l’analytique adaptée aux différentes industries ».

L’accent a été fortement mis sur la sécurité. Ce Paas va être capable de manager, analyser et stocker des données machines en temps réèl sur un modèle de « communauté à accès restreint » pour s’assurer de l’isolation au sein de l’écosystème industriel. Les applications seront examinées et testées dans cette zone isolée avant déploiement pour réduire les risques de vulnérabilités et l’impact sur d’autres services ou applications Cloud. GE a construit son Paas en s’appuyant sur une technologie de « software-defined mortar » où chaque brique Cloud apporte une meilleure visibilité pour détecter et isoler des comportements malveillants, ainsi que la perte de données.

Des emprunts à Pivotal

Predix Cloud s’adresse donc à des industries où les questions de sécurité et de conformité sont importantes comme l’aéronautique, santé, pharmacie, transport, fournisseurs de gaz, électricité, compagnie pétrolière, etc.

Sur la partie analytique, Predix Cloud va s’appuyer sur Industrial Internet, sa solution lancée depuis 2 ans en partenariat avec Amazon Web Services (AWS), Accenture et Pivotal. Industrial Internet se définit comme « cloud agnostique » et fournit aux opérateurs industriels une architecture commune pour relier des objets connectés, les capteurs et en faire l’analyse.

A noter que General Electric était un des investisseurs (105 millions de dollars) de Pivotal au côté d’EMC. Ce qui a une incidence sur Predix Cloud qui va emprunter des éléments du PaaS de Pivotal, Cloud Foundry, pour le développement et le déploiement d’applications. Predix Cloud est attendu en 2016 avec un modèle de tarification à la demande.

A lire aussi :

IBM Remix, une communauté pour les apps du IoT
IoT : AllJoyn DSB veut interconnecter tous les objets Internet

crédit photo © a-image – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur