C’est cadeau pour Dell : la fédération EMC s’étoffe dans le Cloud hybride

CloudEditeurs de logicielsProjetsVirtualisation
2 37 Donnez votre avis

EMC et VMware officialisent la création à 50/50 d’une nouvelle entité agrégeant, autour de Virtustream, toutes les offres de Cloud hybrides du groupe.

EMC et VMware viennent d’annoncer la création d’une nouvelle entité qui vendra certaines technologies issues des deux entreprises ainsi que le portefeuille de solutions hérité du rachat de Virtustream, un éditeur pour lequel EMC avait déboursé 1,2 milliard de dollars en mai dernier. Contrôlée à 50/50 par ses deux parents, cette dernière-née de la fédération EMC coiffe la stratégie du groupe en matière de Cloud hybride. Opérant sous la marque Virtustream et dirigée par son patron, Rodney Rogers, l’entité regroupera l’offre vCloud Air de VMware (permettant de gérer des services Iaas), les services de Cloud managés de VCE (infrastructures convergées), des offres de stockage EMC ainsi que le portefeuille de solutions de Virtustream. Elle devra intégrer ce portefeuille hétéroclite pour « fournir aux clients une offre unifiée d’infrastructure-as-a-service. »

Créée en 2009, Virtustream a construit sa notoriété sur des solutions d’orchestration et d’automatisation des environnements de Cloud privés, publics ou hybrides. Avec un focus particulier sur les applications critiques en entreprise, notamment SAP (l’Allemand avait des parts dans Virtustream avant son rachat par EMC). Sa plateforme xStream est capable de gérer des Cloud privés et publics en même temps, en les regroupant au sein d’une architecture hybride intégrée. Pour ce faire, elle s’appuie sur une technologie développée par la jeune pousse et dite de micro-VM. Celle-ci combine des éléments serveurs, réseau et stockage pour garantir les niveaux de performances des applications dans le Cloud.

« Complet sur le Cloud hybride »

Lors de l’annonce de ses derniers résultats trimestriels, VMware a indiqué espérer que la nouvelle entité, appelée à être consolidée dans ses résultats dès le début 2016, serait en mesure de générer « plusieurs centaines de millions de dollars de revenus récurrents dès 2016 ». EMC et sa filiale spécialisée dans la virtualisation espèrent même voir cette activité dégager plusieurs milliards de dollars au cours des prochaines années.

« Avec Virtustream, nous prenons en compte les changements de comportements d’achat et les modèles d’opérations IT basés sur le Cloud que nous constatons sur le marché. Nos clients nous disent en permanence être concentrés sur leur transformation vers le Cloud hybride. La fédération EMC est maintenant positionnée comme un fournisseur complet d’offres de Cloud hybride », assure Joe Tucci, le Pdg d’EMC dans un communiqué. Les services Cloud de Virtustream seront proposés en direct ou via des partenaires.

Cette nouvelle entité vient enrichir la fédération EMC, déjà composée du géant du stockage, de VMware, de Pivotal (Big Data), VCE (infrastructures convergées) ou encore RSA (sécurité). Un ensemble que Dell est en passe de se payer contre un chèque faramineux de 67 milliards de dollars, qui va alourdir considérablement l’endettement du groupe.

A lire aussi :

Michael Dell : « Non, VMware ne va pas favoriser les machines Dell »
PAC : « Dell – EMC, avant tout un rachat opportuniste, dicté par la finance »

crédit photo : shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur