Le chômage informatique baisse pour le 3e mois consécutif

DSIProjetsRégulations
1 14 Donnez votre avis

Contrairement à la tendance générale en France, le chômage dans les SI a baissé en mai 2016. Le nombre de sans emploi est en repli pour le troisième mois consécutif.

En France, le chômage dans les systèmes d’information a encore reculé en mai 2016. C’est donc un troisième mois de baisse sur ce front. Pôle emploi dénombrait 35 900 chômeurs de catégorie A dans les systèmes d’information et de télécommunication en mai, contre 36 300 en avril.

Quant au nombre de sans emploi complété des personnes ayant exercé une activité réduite (catégories ABC), il recule depuis la fin d’année 2015. 46 100 demandeurs d’emploi IT y étaient inscrits fin mai 2016, alors qu’ils étaient 46 400 le mois précédent… Certes, il y a toujours plus de demandeurs de catégories ABC qu’à la même période l’an dernier (ils étaient 45 300 à l’époque), mais le nombre de chômeurs dans les SI est inférieur à son niveau du mois de mai 2015 (36 300).

La prime aux ingénieurs

Autre bonne nouvelle : la croissance des volumes d’offres d’emploi de cadres dans l’informatique ne se dément pas, bien que son rythme soit un peu moins soutenu qu’en avril, selon l’Apec. En cumul sur 12 mois glissants, les plus fortes hausses ont à nouveau été enregistrées dans la direction informatique (+54 % à fin mai 2016), l’informatique Web (+24 %) et l’informatique industrielle (+19 %).

Tous les métiers IT ne sont pas logés à la même enseigne. Selon l’indicateur trimestriel des tensions sur le marché du travail publié par la Dares, le taux moyen de demande d’emploi dans l’informatique et les télécoms était de 9 % en 2015 (6 % pour les ingénieurs, 13 % pour les techniciens).

Lire aussi :

Les recruteurs s’arrachent ingénieurs et cadres informaticiens… mais pas tous

crédit photo © ProStockStudio / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur