Cisco réussit son trimestre, mais licencie un peu plus

Gestion des réseauxRéseaux

De nouvelles suppressions de postes sont à prévoir chez Cisco, du fait de prévisionnels peu encourageants sur le prochain trimestre.

Cisco vient de présenter les résultats de son dernier trimestre d’activité. Avec un chiffre d’affaires de 11,94 milliards de dollars, la firme bat les prévisions des analystes, qui tablaient sur 11,89 milliards. Ceci ne doit toutefois pas faire oublier que c’est à une baisse, de -0,5 %, que nous avons ici à faire face.

En bout de chaîne, le gain par action en données corrigées – ne prenant pas en compte certains éléments exceptionnels – prend 5,3 %, à 60 cents. Soit au-dessus des 57-59 cents prévus initialement.

Malgré l’annonce de ces résultats corrects, l’action de la firme chute assez lourdement sur le Nasdaq. Elle perdait ainsi hier -7,21 %, pour terminer la séance à 31,38 dollars. Le plus dur semble toutefois être passé, l’action reprenant des couleurs dans les échanges hors séance : 31,62 dollars, +0,76 %, à l’heure où nous écrivons ces lignes.

6600 postes supprimés et non 5500

Cause de ce mouvement des marchés, des prévisions assez pessimistes sur le prochain trimestre, avec des revenus qui devraient fondre sur un an de -4 % à -6 %. Mais un gain par action en données corrigées qui devrait rester bon, à 60-62 cents.

Conséquence de ce ralentissement, la firme pourrait renforcer son plan de restructuration. Annoncé en août 2016, ce dernier devait mener à la suppression de 5500 postes, soit 7 % des effectifs de Cisco. 1100 postes supplémentaires devraient être supprimés, annonce la firme.

À lire aussi :
Résultats : IBM déçoit les marchés et plonge à la Bourse de New York
Samsung annonce des résultats records sur Q1 2017
Résultats : Amazon reste sur son (gros) nuage


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur