Google Chrome : après la traduction, la géolocalisation

Logiciels

Google Chrome fait le plein de nouvelles fonctionnalités : récemment, les traductions automatiques et aujourd’hui la géolocalisation.

Le navigateur Google Chrome se porte bien. Il compte aujourd’hui près de 6,4 % de partisans parmi les utilisateurs de navigateurs Internet dans le monde – un chiffre en augmentation constante. Le seuil des 7 % est à portée de main.

Le géant de moteurs de recherche a décidé récemment de jouer un coup médiatique autour de son navigateur, probablement pour fêter l’arrivée du ballot screen de Microsoft. Ainsi, une nouvelle version bêta de Google Chrome renforce le contrôle des données personnelles et apporte une nouvelle fonctionnalité : la traduction automatique des pages.

Mais ce n’est pas tout : la version de développement progresse également rapidement. Jusqu’alors, les responsables du projet s’étaient concentrés sur la correction des bogues et la finalisation des versions Mac OS X et Linux. Chrome 5.0 semblait donc ne devoir apporter aucune nouvelle fonctionnalité. La version 5.0.342.1 propose toutefois du neuf : un support préliminaire de la géolocalisation.

Cette fonctionnalité n’est actuellement utilisable qu’avec les versions Windows et Mac OS X de Google Chrome. Notez que Chrome Frame, un module qui permet d’embarquer le moteur de Google Chrome au sein d’Internet Explorer, se dote lui aussi d’un support de la géolocalisation (dans sa mouture de test 5.0.342.0).

Enfin, Google signale que le cap des 3000 extensions vient d’être franchi (3192 au moment de l’écriture de cet article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur