IBM enrichit Watson de l’imagerie médicale de Merge Heathcare

Cloud
3 8 Donnez votre avis

IBM serait sur le point de racheter pour 1 milliard de dollars, Merge Healthcare, spécialisée dans l’imagerie médicale. Elle viendrait enrichir le portefeuille de Watson dans le domaine de la santé.

Explorys et ses solutions d’analytique liées à une base de 50 millions de fichiers médicaux, Phytel et ses services d’accompagnement des médecins et des patients après une intervention : Watson Health a déjà réalisé deux acquisitions stratégiques depuis sa constitution au mois d’avril.

Basée à Boston avec un effectif d’environ 2 000 employés, cette entité montée par IBM pourrait finaliser, avant la fin de l’année, une troisième opération de croissance externe. Dans son viseur, Merge Healthcare, groupe américain présent depuis une vingtaine d’années dans le secteur de l’imagerie médicale.

La transaction doit encore être validée par le conseil d’administration de Merge Healthcare, puis par les autorités régulatrices des marchés aux États-Unis. Elle s’effectuerait intégralement en numéraire, à hauteur de 7,13 dollars pour chaque action détenue au capital de Merge. Avec cette prime de 31,8 % par rapport au cours de clôture du mercredi 5 août 2015, le montant investi avoisinerait le milliard de dollars.

Une offre à la hauteur des ambitions d’IBM, qui entrevoit dans la santé un relais de croissance majeur pour les 10 années à venir. Les exploitations commerciales de Watson – technologie de supercalculateur – se multiplient d’ailleurs dans ce domaine, sous le prisme de l’intelligence artificielle.

De l’intelligence dans l’imagerie médicale

Principal objectif : dépasser l’agrégation massive et l’analyse de données dans le Cloud en y introduisant une dimension prédictive qui puisse s’adapter à chaque individu et répondre à des questions de type « Comment diminuer le risque de maladie cardio-vasculaire chez ce patient en particulier ? ».

IBM a l’intention d’associer les capacités cognitives de Watson à la plate-forme de gestion d’imagerie médicale de Merge Healthcare* pour permettre aux hôpitaux, cliniques et instituts de recherche d’améliorer le suivi médical en croisant plus efficacement diverses sources de données.

C’est sur ce dernier point que réside le défi, à en croire les équipes de Big Blue : à l’heure actuelle, ces données restent fragmentées. En tête de liste, les images, qui représentent « au moins 90 % » de l’ensemble des données médicales aujourd’hui produites dans le monde, mais qui demeurent souvent déconnectées du reste des informations, à défaut d’outils d’analyse automatique, selon ITespresso.

* Utilisées dans 7 500 sites aux États-Unis, les technologies de Merge Healthcare ont également trouvé place dans des instituts de recherche clinique et/ou pharmaceutique à dimension internationale.

 A lire aussi :

Avec Apple, IBM transforme Watson en docteur

IBM Watson analyse et affine le ton d’un message


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur