Le support multicœur au menu de Firefox 48

LogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travail
Firefox, performances, Mozilla, navigateur © Kong - Shutterstock
2 2 Donnez votre avis

Interface utilisateur et rendu des pages web fonctionneront dans deux threads séparés sous Firefox 48. Une avancée soumise toutefois au bon vouloir des extensions.

Firefox 48 est maintenant accessible en version bêta. La prochaine mouture majeure du navigateur web de la Fondation Mozilla devrait intégrer certaines technologies issues du projet Electrolysis (e10s).

Le butineur sera capable d’utiliser en partie la puissance des machines multicœurs, en séparant le rendu de son interface utilisateur de celui des pages web. Une solution qui permettra d’améliorer les performances, mais aussi le niveau de sécurité de l’application, en isolant les pages web du reste de Firefox. Ceci aura toutefois un prix en matière de besoins en mémoire vive, estimé entre +10 % et +20 %.

La technologie Electrolysis sera activée par défaut sur un certain nombre de configurations jugées compatibles : 1 % pour Firefox 48, puis 100 % pour Firefox 49. Les configurations compatibles sont celles n’utilisant pas de modules complémentaires ou les fonctions d’accessibilité, ce qui limitera l’application de ce paramètre dans la pratique.

De sérieuses limitations

Il sera possible de forcer l’utilisation de cette fonctionnalité sur les configurations utilisant des modules complémentaires. Attention toutefois, car elle pourra être automatiquement désactivée lorsque des extensions incompatibles sont installées. Ce site propose une liste de modules complémentaires courants et leur degré de compatibilité avec e10s.

Notez que Firefox utilise d’ores et déjà certaines fonctionnalités issues d’e10s pour exploiter la puissance des configurations multicœurs. C’est ainsi le cas avec les greffons (comme Adobe Flash) et le rendu de vidéos (par exemple en VP9).

À lire aussi :
Firefox 47 booste les vidéos YouTube
Firefox blinde la protection de son moteur JavaScript
Mozilla vous invite à tester les prochaines fonctionnalités de Firefox

Crédit photo : © Kong – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur