Le Wifi gagne du terrain en entreprise

DSIMobilitéProjetsRéseauxWifi
tablettes entreprise
2 0 Donnez votre avis

La hausse des ventes de routeurs Wifi en entreprises frôle les 10% au deuxième trimestre portée par la « digitalisation » des organisations.

Le marché du WLAN (wireless local area network ou réseau sans fil local) a progressé au deuxième trimestre 2016. Le chiffre d’affaire généré par les acteurs du secteur a augmenté de 6,7 % aussi bien d’une année sur l’autre que par rapport au premier trimestre de l’année, rapporte le cabinet IDC. A l’échelle mondiale, les ventes des industriels dépassent 1,35 milliard de dollars.

Le marché, qui se concentre sur la vente de routeurs sans fil, est essentiellement porté par les besoins des entreprises. Leur demande a progressé de 9,4% sur la période étudiée par rapport à celle de 2015. Sa plus forte progression depuis deux ans, note le cabinet d’études qui explique la tendance par « un rafraîchissement des cycles et le financement des initiatives de transformation numérique dans de nombreuses entreprises ». Le Wifi 802.11ac s’impose désormais au sein des organisations professionnelles. Près de 6 points d’accès sans fil sur 10 sont en Wifi ac. Un volume qui génère 77,4% des revenus. « Même si les indicateurs économiques mondiaux sont mitigés, IDC estime que les entreprises vont continuer à investir dans une infrastructure WLAN robuste afin de rivaliser efficacement dans l’économie numérique », commente l’analyse Nolan Greene spécialiste de l’infrastructure réseau.

Le 802.11ac choyé pour ses performances

Normalisé par l’IEEE en janvier 2014, le 802.11ac se distingue des autres normes Wifi par son usage de la bande des 5 GHz (moins encombrée que les 2,4 GHz) et sa capacité de transport (pouvant atteindre les 7 Gbit/s théoriques au total en exploitant 8 flux MIMO et une largeur de bande de 160 MHz). Sans oublier sa compatibilité ascendante avec le précédent 802.11n (qui supporte également le 5 GHz). Autant de qualités qui entraine une adoption plus rapide du Wifi ac que les précédentes générations, note IDC.

Moins dynamique, le marché grand public reprend des couleurs avec une progression annuelle de 3,1% en volume des hotspot. Le 802.11ac n’y connaît toutefois pas le même succès qu’en entreprise puisqu’il ne compte que pour 22,6% des livraisons mais pour plus de 51% des revenus. Une progression qui ne s’était pas vue depuis 2014, selon le cabinet d’analyses.

L’Asie et l’Europe à la pointe

Cisco reste, et de loin, le leader avec 43,7% du marché même si sa part recule par rapport aux 45,2% constatés en 2015. Ce qui n’empêche pas son chiffre d’affaires de progresser légèrement, de 1,1% (à 590 millions de dollars). Son premier concurrent, HPE/Aruba voit son chiffre d’affaires décliner de 6,1% (à 197,6 millions) en un an. Sa part de marché se tasse à 14,6% contre 17,1% en 2015. Un déclin qu’IDC explique par l’exclusion de l’activité H3C en Chine. Le nouveau venu réalise 36,28 millions de dollars. HPE/Aruba est le seul acteur majeur à décliner. La meilleure progression revient à Ubiquiti Networks : +95,3% en un an pour près de 57 millions de dollars. Si le constructeur américain créé en 2005 voit sa part progresser de 2,4% l’année dernière à 4,2% au 30 juin. Aerohive marque également une belle progression de 34,1% sur l’année pour s’octroyer 2,7% du marché tandis que, solide, Ruckus Wireless (Brocade désormais) poursuit son bonhomme de chemin : +7,9% de hausse (91,8 millions de dollars) pour 6,8% du marché.

Régionalement, c’est l’Asie-Pacifique (hors Japon) qui se montre la plus dynamique dans le renouvellement des solutions WLAN en entreprise avec une hausse de 14,6% des demandes. Lesquelles sont notamment portées par des pays émergents comme le Vietnam (+79,4%) mais aussi la Corée du Sud (+48,3%) toujours à la pointe des technologies sans fil. L’Europe de l’Ouest se distingue également (pour une fois, serait-on tenté d’ajouter sur les derniers trimestres) avec une progression de 13,6%. L’Espagne (+46,7%) et la Suède (+40,5%) s’inscrivent comme les meilleurs activateurs du marché sur la zone. L’Europe Centrale et de l’Est s’accroche aux wagons (+11%) tandis que le marché nord-américain affiche une croissance frileuse de 7,3% inférieure à la moyenne mondiale. La progression de l’Amérique latine s’élève à 6,8% et la région MEA (Moyen Orient-Afrique) sauve l’honneur (+1,5%). Seul le Japon décline : -2,4%

 


Lire également
Le WiFi des locations Airbnb est plus risqué que le WiFi public
La WiFi Alliance valide la seconde génération du WiFi 802.11ac
Et si le WiFi vous géolocalisait plutôt que l’inverse ?

crédit photo © Goodluz – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur