42 bornes Wifi pour l’Ecole 42 : en attendant de pousser les murs

Gestion des réseauxMobilitéProjetsRéseauxWifi

Equipée de bornes Wifi d’Aerohive Networks, l’Ecole 42 prévoit de conserver le même fournisseur pour renouveler et étendre son réseau sans fil avec l’extension du campus.

D’ici un an, l’Ecole 42 devrait ouvrir de nouveaux locaux, dont une partie sera consacrée à l’hébergement des étudiants.

La nouvelle structure d’accueil sera située à proximité des locaux actuels de l’établissement de formation de développeurs fondée en 2013 par Xavier Niel, Nicolas Sadirac, Florian Bucher et Kwame Yamgnane.

Cette extension sera l’occasion, pour la structure de formation, de rénover son réseau Wifi.

Tom Guiter, responsable technique et pédagogique de l’Ecole 42

« Les bornes actuelles ne supportent pas le MIMO ni le Wifi 802.11ac », regrette Tom Guiter.

Le responsable technique et pédagogique de l’Ecole 42 évoque les technologies de spatialisation multi-flux associées à un signal sans fil s’appuyant sur des canaux plus larges de la bande des 5 GHz pour offrir des débits proches du 1 Gbit/s.

Une relative vétusté qui s’explique par l’installation du réseau avant son arrivée, il y a plus de deux ans et demi. Depuis, les technologies ont évolué. Et la conservation d’un bon niveau de qualité du service nécessite un renouvellement matériel des solutions.

L’Ecole 42 avait fait le choix des bornes Wifi d’Aerohive Networks. « Les personnes qui ont mis en place le Wifi sont des gens qui venaient d’Epitech, une autre école d’informatique. Ils avaient fait les tests là-bas et avaient sélectionné Aerohive. Quand ils sont arrivés à l’Ecole 42, ils ont conservé le même fournisseur », raconte Tom Guiter.

Conserver la même technologie

S’il n’est donc pas responsable du choix du réseau sans fil actuel, il n’en est pas moins très content. « La technologie a plus de deux ans maintenant et commence à battre de l’aile mais ça marche bien », assure-t-il, soulignant que le système est capable de maintenir la connexion quand l’utilisateur se déplace.

D’où son intention de rester sur le choix d’Aerohive pour le renouvellement du Wifi et son déploiement dans le futur bâtiment.

« Nous savons qu’il n’y aura aucun souci à faire évoluer le matériel existant dans un environnement supportant l’authentification par Kerberos via un serveur Radius », ajoute-t-il.

Qui plus est, les deux contrôleurs HiveManager, une solution logicielle qui permet de gérer à distance un nombre quasi illimité de bornes, individuellement ou en groupe, assure la continuité de service.

Aujourd’hui, l’Ecole est équipé de 40 hotspot AP121 et 2 de type AP250. Soit… 42 points d’accès. Comme un fait exprès pour l’Ecole 42 ? « C’est un pur hasard, assure notre interlocuteur, je m’en suis rendu compte après coup. »

Il n’en reste pas moins que le réseau est volontairement surdimensionné afin de toujours offrir un bon niveau de connectivité. Car le système d’Aerohive permet à une borne de prendre le relais lorsqu’une autre tombe en panne.

« Même avec 300 utilisateurs de plus, nous sommes assurés de fournir des niveaux satisfaisants de connectivité Wifi », précise Tom Guiter.

Réparti sur quatre étages, le bâtiment actuel peut recevoir jusqu’à 2000 personnes (pour 2700 étudiants au total aujourd’hui). « Mais elles ne sont jamais connectées toutes en même temps. »

Plus de 100 Mbit/s

Même si le choix de 42 bornes ne serait pas totalement un hasard, l’ouverture du nouveau bâtiment poussera à élargir ce nombre. Mais le responsable technique ignore encore de combien. Ni avec quels modèles.

« Le bâtiment n’est pas encore construit, nous n’avons donc pas encore fait le nouveau design [du réseau]. Et nous ignorons ce que seront les solutions d’Aerohive dans un an. On se laisse le choix de prendre les modèles les plus récents. »

Seule certitude, le contrôleur centralisé sera conservé sur site et non exploité via le Cloud proposé par l’offre Connect d’Aerohive.

Le choix de conserver Aerohive est également dicté par la fiabilité de la technologie « qui ne réclame quasiment pas de maintenance ».

Les débits proposés devraient alors dépasser les 100 Mbit/s contre 25 Mbit/s en moyenne aujourd’hui selon des mesures internes.


Lire également
Wifi : Connect à tous les étages chez Aerohive
Wifi : Aerohive part à la conquête des petites entreprises
L’Ecole 42 meilleure école de programmation du monde, vraiment ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur