L’industrie de l’IoT fait route vers un standard commun

M2MProjetsRéseaux
6 49 Donnez votre avis

L’Industrial Internet Consortium et l’IoT Acceleration Consortium s’unissent pour standardiser les objets connectés de l’industrie.

Serions-nous à l’aube de l’initiative qui va standardiser l’industrie de l’Internet des objets (IoT) ? L’Industrial Internet Consortium (IIC), une organisation mondiale qui se donne pour mission de favoriser la croissance de l’Internet des objets industriels, et l’IoT Acceleration Consortium (Itac), qui s’attache également à développer l’IoT dans l’industrie, ont signé un accord de collaboration. Ce partenariat vise à « promouvoir l’économie numérique en empêchant la fragmentation et en harmonisant divers aspects de l’IoT », selon le communiqué de l’IIC.

L’accord se concrétisera à travers une série d’activités communes. Les deux organisations identifieront conjointement et partageront les meilleures pratiques, collaboreront sur des bancs d’essai et des projets de recherche et développement, collaboreront sur l’interopérabilité en harmonisant l’architecture et d’autres éléments et travailleront à la normalisation des solutions.

Deux mouvements complémentaires

La complémentarité des deux organismes ne peut que jouer en faveur de la lutte contre la fragmentation qui menace le marché de l’IoT et aider à accélérer son adoption. L’Itac entend ainsi combiner les soutiens des gouvernements, de l’industrie et du milieu universitaire dans l’objectif de développer des démonstrations technologiques propres à l’IoT mais aussi à faciliter d’autres modèles économiques et militer pour la normalisation des technologies dans les domaines des objets connectés comme du Big Data ou de l’intelligence artificielle.

De son côté, l’IIC se charge de coordonner les travaux de ses différents membres pour « connecter, contrôler et intégrer en toute sécurité les personnes, processus et données aux systèmes en utilisant des architectures communes, l’interopérabilité et des normes ouvertes pour aider à la transformation des entreprises et de la société à travers les industries et les infrastructures publiques ». L’IIC compte Hosch, EMC, SAP, Intel, IMB, Schneider Electric ou encore Huawei parmi ses membres fondateurs.


Lire également
Stéphane Allaire, Objenious : « bientôt des projets IoT avec des millions d’objets
La stratégie IoT des grands acteurs IT
Guillaume Houssay : « Qowisio est plus qu’un opérateur IoT »

crédit photo © mindscanner – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur