Le marché des serveurs euphorique, Cisco et Lenovo sur un nuage

CloudServeurs
5 34 Donnez votre avis

Portées par le marché américain, les ventes de serveurs décollent de près de 18 % au premier trimestre 2015. En Europe, la croissance est plus modeste.

Cette fois-ci, la progression est nette et sans bavure : selon le Gartner, le marché des serveurs a progressé de 17,9 % au premier trimestre 2015. Soit bien plus que la croissance molle du 4ème trimestre 2014 (+ 2 %). Le volume d’unités livrées connaît, lui, une progression de 13 % sur un an, signe que la valeur moyenne du serveur acheté par les entreprises est en hausse sur un an. C’est tout simplement la meilleure croissance trimestrielle enregistrée sur ce marché depuis le 3ème trimestre 2010. « C’est aussi le deuxième meilleur trimestre en volume de ventes de tous les temps (à 13,4 Md$, NDLR) », remarque Adrian O’Connell, directeur de recherche au Gartner.

Cette croissance provient avant tout des Etats-Unis et particulièrement du segment des environnements massivement distribués, autrement dit des environnements Cloud. Dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), la croissance du marché est limitée à 6,6 %. Le Japon et l’Amérique latine affichent même des décroissances, souligne Gartner.

Retour en grâce du mainframe

Par familles de produits, le x86 continue à bien se porter, avec un chiffre d’affaires généré en progrès de 14,5 % en un an. Si les machines Risc/Itanium Unix poursuivent leur déclin, les ventes de mainframes s’envolent (+ 95 %), la probable conséquence de la mise sur le marché du z13 d’IBM.

A la faveur de la vente de l’activité x86 d’IBM à Lenovo, Dell récupère la seconde place du podium, mais reste assez loin (avec un écart de 900 millions de chiffre d’affaires) du n°1 du secteur, HP. Ce dernier connaît toutefois une croissance inférieure au marché. Troisième, IBM voit son chiffre d’affaires perdre environ 16 % en un an. La dégringolade est toutefois moindre que ce qu’on pouvait redouter, du fait de la bonne santé des mainframes.

+ 44 % pour Cisco

Mais ce premier trimestre 2015 confirme surtout la forme des deux étoiles montantes du marché du serveur. La première d’entre elle n’est autre que Lenovo qui, profitant du rachat des activités x86 de Big Blue, s’installe à la quatrième place. Le podium est encore loin pour le constructeur chinois, dont le chiffre d’affaires au premier trimestre reste environ deux fois inférieur à celui du troisième, IBM. Autre acteur affirmant chaque trimestre un peu plus ses positions, Cisco enregistre ce trimestre une croissance de 44 % de son chiffre d’affaires dans les serveurs.

Q1 serveursEn Europe, un marché de 3,2 milliards de dollars au premier trimestre, le Top 5 est identique. Même s’il enregistre une légère décroissance de ses ventes, HP domine de la tête et des épaules, en s’adjugeant environ un tiers du marché (contre 36 % environ il y a un an). Lenovo et Cisco représente chacun un peu plus de 7 % de parts de marché. « Le marché montre des signes positifs, même si les effets des taux de change et la faiblesse de certains pays comme la Russie continuent à faire de la zone EMEA une région difficile pour faire des affaires en 2015 », affirme Adrian O’Connell.

Signalons enfin le rapproché des constructeurs chinois en termes d’unités livrées. Si les Américains dominent nettement le marché mondial des serveurs en termes de chiffre d’affaires (avec 4 acteurs dans le Top 5), les Chinois font plus que montrer le bout de leur nez dans le Top 5 en termes d’unités livrées. Lenovo (3ème), Huawei (4ème) et Inspur Electronics (5ème) ont vendu à eux trois plus de 400 000 serveurs au premier trimestre 2015 (sur un total de 2,7 millions d’unités). Insuffisant toutefois pour menacer les deux premiers : HP (535 000 unités à lui seul) et Dell (507 000). Sur la zone EMEA, seul Lenovo parvient à se glisser dans le Top 5, avec environ 38 000 serveurs vendus au premier trimestre.

A lire aussi :

Quiz Silicon.fr – Tout sur le marché des serveurs

Crédit photo : Dmitry Kalinovsky / Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur