MariaDB glane 25 M€ auprès de la BEI pour son développement

Bases de donnéesData & StockageLogicielsOpen SourceRégulations

La base de données Open Source, MariaDB, reçoit un investissement de 25 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement.

MariaDB vient de recevoir un sacré coup de pouce de la part de l’Union européenne. La base de données Open Source vient d’obtenir un financement à hauteur de 25 millions d’euros de la part de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Dans un communiqué, on peut lire que cette opération s’inscrit dans le cadre du fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

Le fork de MySQL est né en 2009 sous l’impulsion de Michael « Monty » Widenius. Son siège social est basé à Helsinki, mais dispose également d’une présence dans la Silicon Valley. Cet apport d’argent de la BEI va permettre à la jeune pousse d’accélérer sur la R&D liée à ses produits. Elle va renforcer le recrutement de ses équipes ventes et marketing à travers l’Europe, l’Amérique et l’Asie, ainsi que l’embauche d’ingénieurs en Finlande. Pour Michael Howard, CEO de MariaDB, « ce financement favorisera la prochaine phase de croissance de l’entreprise ». Du côté de la BEI, on voit ce premier investissement chez un éditeur de logiciel européen, comme « une opération majeure » au sein d’un acteur « particulièrement innovant avec un potentiel de croissance significatif ».

MariaDB affiche déjà une maturité en matière de produits et sur son portefeuille de clients avec HP, Virgin Mobile, Wikipedia, mais également Blablacar ou Pierre & Vacances, notamment. On retrouve la base de données Open Source au sein de plusieurs distributions Linux, Red Hat, Ubuntu et SUSE. Sur ce marché, la firme finlandaise est compétition avec d’autres acteurs comme MongoDB, MySQL et Hive. Dans le monde propriétaire, MariaDB rivalise avec DynamoDB d’AWS et SQL de Microsoft. Pour autant, le marché des bases de données est toujours en croissance et IDC prévoit un revenu de 50 milliards de dollars en 2017 avec une forte propension des entreprises à basculer en mode Open Source.

A lire aussi :

ColumnStore : MariaDB vient titiller le Big Data

Pourquoi BlaBlaCar migre ses bases de données sous MariaDB


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur