Mounir Majhoubi, nouveau président du CNNum

LegislationRégulations
1 14 Donnez votre avis

L’organe représentatif du monde du numérique change de tête. Benoît Thieulin cède sa place à Mounir Majhoubi à la tête du CNNum.

Benoît Thieulin peut partir avec le sentiment du travail accompli. A la tête du Conseil National du Numérique (CNNum) depuis janvier 2013, il a été fortement impliqué dans le travail amont sur le projet de loi sur le numérique d’Axelle Lemaire. Son remplaçant vient d’être nommé par décret du Président de la République. Il s’agit de Mounir Majhoubi qui a confirmé l’information sur son fil Twitter. « Succéder à @thieulin au @CNNum est un honneur et un défi. Merci @axellelemaire et @fhollande pour leur confiance. Au travail ! »

Mounir Majhoubi est actuellement directeur général adjoint de BETC Digital, une agence marketing filiale du groupe Havas. Il a également participé à la création de plusieurs entreprises dans le secteur du conseil en innovation numérique et de l’économie collaborative (La Ruche qui dit oui). Il est très engagé politiquement et a piloté la campagne web présidentielle d’un certain François Hollande. Mounir Mahjoubi est titulaire d’une maîtrise de droit, d’un master d’économie et de finance de Sciences-Po Paris, et a étudié à l’université de Columbia et de Cambridge.

Des entreprises et des hommes

Dans un entretien à nos confrères de Rue 89, le président fraîchement nommé affiche ses orientations. « La France est une des premières puissances économiques d’Europe mais parmi les plus en retard sur l’e-commerce et l’e-export. » Un accent sera donc mis sur les PME-PMI. Mais pas question d’oublier l’humain. « Dans le CNNum, nous allons beaucoup parler des gens. Je crois beaucoup dans le numérique des vieux et des familles populaires. »

Il reste maintenant à Mounir Majhoubi d’attendre la désignation des autres membres du CNNum, ainsi que des quatre vice-présidents, en respectant la parité. Il pourra alors s’atteler à un calendrier de travail. Et les sujets ne manqueront pas !

A lire aussi :

Le CNNum veut adapter la neutralité du Net aux plateformes

Open Source dans l’administration : le CCNum rallume l’incendie


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur