Nouvelle offre : Free active le roaming inclus toute l’année

MobilitéOperateursRéseaux
Free mobile SIM cube (crédit photo @ Free)
3 88 Donnez votre avis

En intégrant les frais de roaming dans son forfait mobile toute l’année, Free fait plus qu’anticiper la fin des frais d’itinérance attendus cet été en Europe.

Data mobile illimitée, forfait à 10 euros, nouvelle boxe Internet… La semaine dernière, Xavier Niel laissait entendre que Free lancerait une nouvelle offre qui n’allait pas plaire à ses concurrents. La machine à rumeurs était lancée. Le suspens prend fin aujourd’hui. La filiale d’Iliad révèle cette offre « déplaisante » pour la concurrence : du roaming étendu à toute l’année.

Concrètement, toutes les communications voix, SMS/MMS en illimité et Internet que les abonnés de Free mobile passent depuis plus de 35 pays sont désormais incluses dans leur forfait mobile à 19,99 euros (15,99 euros pour les clients Freebox). Jusqu’à présent, cette capacité était limitée à 35 jours par an et par pays. Désormais, elle est valable tout au long de l’année, donc.

La fin des frais d’itinérance anticipée

Free anticipe ainsi la fin des frais d’itinérance voulus par la Commission européenne et attendus le 15 juin prochain. Le quatrième opérateur mobile (historiquement parlant) va même au-delà puisque son offre dépasse les seules frontières de l’Union européenne concernées par la fin du roaming. Sa nouvelle offre concerne également l’Amérique du Nord, Israël, l’Australie, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, sans oublier les DOM (Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte et Réunion). Ce qui est loin d’être négligeable et pourrait bien intéresser nombre d’entreprises françaises qui disposent de filiales ou de bureaux dans ces territoires, au-delà évidemment des avantages pour les particuliers (notamment les frontaliers parfois victimes de l’accrochage du réseau d’un opérateur étranger).

Petit bonus non négligeable, Free étend à 5 Go le volume de données Internet disponible depuis l’étranger contre 3 Go précédemment. Dommage que, pour le moment, la connectivité se fasse en 3G uniquement. C’est d’ailleurs un paradoxe, alors que le forfait 3G de Free en France se limite à 3 Go de données. Une limite qui s’explique notamment par les frais que facture Orange à Iliad en échange du droit d’emprunter son réseau pour fournir le service mobile sur tout le territoire (même si le désengagement du réseau a démarré en début d’année pour prendre fin en 2020 et que les débits sont désormais soumis à restriction).

Même si l’annonce du jour ne fera pas l’effet d’une bombe comme avait pu l’être l’entrée de Free sur le marché mobile en 2012, la société de Xavier Niel conserve une longueur d’avance sur la concurrence en matière de roaming. Cette dernière tend à proposer des forfaits ou options dédiés, généralement plus onéreux. Qui plus est, le roaming étendu toute l’année s’adresse aux anciens comme aux nouveaux abonnés. Lesquels pourraient effectivement voir dans la nouvelle offre d’Iliad un argument de poids pour changer d’opérateur. Vu sous cet angle, l’offre pourrait effectivement ne pas plaire à la concurrence…


Lire également

Résultats : plus de 19 millions de clients pour Free en 2016
Enfin le bout du tunnel pour la fin des frais de roaming en Europe
Itinérance : Bouygues Telecom ne digère pas l’accord Orange-Free

crédit photo @ Free

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur