Panasonic achève la transition de l’informatique durcie vers Windows 8

Poste de travail
panasonic-windows-8
0 0 Donnez votre avis

Avec en ligne de mire la fin du support étendu de Windows XP, Panasonic met sa gamme d’ordinateurs portables durcis ToughBook au parfum de Windows 8 en jouant, aux prix de quelques optimisations, l’osmose entre matériel et logiciel.

Au mois d’avril 2014, c’en sera terminé du support étendu de Windows XP. Pour assurer la transition d’ensemble de la gamme d’ordinateurs portables durcis ToughBook vers Windows 8 et prolonger d’autant son cycle de vie, Panasonic procède à quelques ajustements matériels.

Cette mise à niveau s’applique à des modèles lancés ou renouvelés pour la dernière fois en 2012, à l’heure où la plate-forme Intel Ivy Bridge et ses processeurs Core de 3e génération prenaient le relais du Sandy Bridge. La migration soulève néanmoins plusieurs défis, tout particulièrement en termes de gestion de l’énergie, mais aussi de compatibilité avec certaines interfaces, accessoires et stations d’accueil existants : modules GPS, lecteurs de codes-barres, de cartes à puce…

Un nouveau Core

Ces synergies entre matériel et logiciel s’établissent autour de Windows 8 Pro et des processeurs Intel Core i5 vPro de dernière génération (Haswell), avec par ailleurs une nouvelle technologie de capteur d’images, optimisée pour les applications de visioconférence. Les pilotes sont mis à jour pour prendre en charge les ports série et les emplacements PC Card disponibles sur certaines machines. La réflexion se porte aussi sur l’interopérabilité des batteries amovibles à chaud.

Panasonic s’appuie sur une étude de VDC Research pour revendiquer, sur l’année 2012, 63% du marché européen des ordinateurs portables durcis. Reflet de sa réorientation stratégique vers le marché des entreprises, la multinationale japonaise réinvestit là son offre hardware livrée de série avec Windows 7… et désormais « prête à passer sous Windows 8 ».

Une mise à jour pour trois

En tête de liste, l’ultra-renforcé CF-19, doté d’un écran tactile pivotant de 10,1 pouces, affiché à 2,3 kg sur la balance et à partir de 3350 euros TTC. Au format 13,1 pouces avec 14 heures d’autonomie (à partir de 4425 euros TTC), le CF-31 est lui aussi concerné.

Même constat pour la tablette ToughBook CF-H2 (10,1 pouces ; 1,58 kg ; à partir de 2270 euros TTC), déclinée en deux configurations personnalisées : la « Field » dédiée aux techniciens et la « Health » élaborée en adéquation avec les exigences sanitaires (ports protégés, système de refroidissement sans ventilateur…)

L’ensemble des fonctionnalités implémentées au sein de cette gamme 2012 sont reconduites avec Windows 8 : expérience « Always On » avec la connectivité sans fil 3G, lisibilité des écrans résistifs avec la technologie Transflective Plus qui délivre jusqu’à 6500 cd/m² sans rétroéclairage), stockage flash, mémoire vive basse consommation, etc.

Crédit photo : Panasonic

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : Inside Intel !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur