Dans le rouge, BlackBerry parie sur le logiciel… et Android

AppsMobilitéSmartphones
BlackBerry-Logo-800x529
3 8 Donnez votre avis

Les pertes sont plus importantes que prévu pour BlackBerry, qui poursuit sa rapide descente aux enfers. Seul le logiciel pourra maintenant sauver la firme. Et Android ?

BlackBerry vient de publier les résultats de son second trimestre de l’exercice décalé 2015-2016. La firme canadienne poursuit sa plongée, avec un chiffre d’affaires de seulement 490 millions de dollars, contre 658 millions de dollars le trimestre précédent et 916 millions de dollars un an plus tôt. Soit une baisse de 46,5 % sur un an et de 25,5 % sur un trimestre.

En bout de chaine, un bénéfice net de 51 millions de dollars a été réalisé. Toutefois, en prenant en compte certaines opérations exceptionnelles, c’est un déficit de 66 millions de dollars qui est enregistré, soit -13 cents par action.

Des résultats qui sont largement en dessous des attentes des analystes. Ces derniers tablaient en effet sur un chiffre d’affaires de 610 millions de dollars et des pertes en données ajustées de 9 cents. Le compte est loin d’y être.

La fin des smartphones BlackBerry ?

Avec 800 000 terminaux mobiles vendus (contre 2,1 millions un an plus tôt), les parts de marché de la plate-forme BlackBerry deviennent anecdotiques. La société a confirmé le prochain lancement du Priv, un smartphone Android. Pas sûr que cela suffise à relancer durablement les ventes du Canadien.

BlackBerry se rattrape toutefois sur le marché du logiciel, avec un chiffre d’affaires en croissance de 19 %, à 74 millions de dollars. À défaut d’être un constructeur majeur de smartphones, BlackBerry pourrait donc devenir un éditeur de logiciels dédiés à la mobilité relativement convainquant. L’acquisition de Good Technology devrait permettre de conforter la société dans cette nouvelle activité.

À lire aussi :
Archos mise sur Windows 10 pour ses smartphones et tablettes
Tablettes et PC baissent au profit des smartphones
Quiz spécial été : les smartphones de 2015


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur