Les salaires informatiques progressent un peu en France

DéveloppeursDSIProjets
2 50 Donnez votre avis

À Paris, les rémunérations des profils informatiques ont sensiblement progressé en 2016. En régions, elles sont restées stables. Et les freelances montent en puissance, selon le cabinet Hays.

Le cabinet de recrutement Hays publie, en partenariat avec RegionsJobs, l’édition 2017 de son étude de rémunération nationale. L’enquête a été menée auprès d’un panel de 5000 candidats et entreprises clientes.  À Paris, les rémunérations des profils informatiques ont sensiblement progressé en 2016. Et les experts du Cloud et de la sécurité ont bénéficié de fortes revalorisations. En régions, cette année encore, « les activités informatique et télécoms contribuent fortement au dynamisme du marché de l’emploi cadre », mais les rémunérations sont restées stables en un an.

Prime aux experts

Les grilles de rémunération IT varient en fonction de l’expérience du professionnel et de la localisation géographique. En 2016, un data scientist doté de 3 à 5 ans d’expérience, par exemple, pouvait tabler sur une rémunération moyenne brute annuelle de 50 000 à 65 000 euros à Paris. Mais en régions, cette rémunération moyenne est inférieure de 20%.

adata-scientist_grilleremuneration_hays_2017

Les développeurs comme les spécialistes de la donnée sont toujours très demandés. « Les salaires des profils spécialisés continuent d’évoluer, quel que soit le niveau d’expérience », souligne le cabinet.

bdev_grilleremuneration_hays_2017

En régions,  la situation est plus contrastée. « On observe que la rémunération brute moyenne reste supérieure dans le domaine IT, comparée aux autres secteurs. Cependant, ces chiffres sont à nuancer selon l’attractivité et la taille des villes », préviennent les auteurs de l’étude Hays.

cresx_grillesremuneration_hays_2017

Taux journalier des indépendants

Autre enseignement de l’étude du cabinet Hays : dans les services IT, de plus en plus de directions des systèmes d’information (DSI) font appel à des informaticiens indépendants. « La rémunération d’un consultant indépendant représente une somme journalière évaluée en fonction de l’expertise de l’informaticien, cette somme est appelée ‘taux journalier’, et oscille en moyenne entre 450 et 600 euros hors taxes ». Hays ajoute que la rémunération d’un travailleur indépendant « est supérieure de 30 à 40% » à celle d’un informaticien employé en interne, en Île-de-France. 

2freegestion_remuneration_hays2017

« Les taux journaliers pratiqués en régions demeurent stables par rapport à l’année précédente. Au sein des DSI de nos clients, les projets importants s’orientent principalement vers la transformation numérique de l’entreprise. Actuellement, nous constatons une forte demande en développement d’applications web et mobile. Les développeurs restent donc très prisés », ajoute Hays.

1freedev_tauxjournalier_hays-2017

« Nous observons également une forte activité autour des projets d’Infrastructure, pierre angulaire des DSI, déclare le cabinet de recrutement. Les sujets liés à la Business Intelligence, au Cloud et à l’analyse de données représentent aussi  de forts enjeux pour les services informatiques ».

3infra_remuneration_hays_2017

Lire aussi :

Les salaires de RSSI et développeurs progressent en Île-de-France
Salaires : des disparités entre développeurs PHP en 2016
Une pénurie de profils dans la tech française… vraiment ?

crédit photo © Maryna Pleshkun – shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur