Seagate se sépare de 1600 personnes

Data & StockageRégulationsStockage
1 2 Donnez votre avis

Après des résultats financiers décevants, Seagate poursuit sa restructuration en supprimant 1600 postes.

La coupe salariale de septembre dernier concernant plus de 1000 personnes n’aura donc pas suffi. Seagate annonce une nouvelle vague de suppression de postes touchant 1600 personnes. Cela représente 3% de la masse salariale. La restructuration devra être terminée en septembre 2016 et le spécialiste du stockage escompte une économie de 100 millions de dollars par an. Le coût de ce plan de restructuration devrait s’élever à 62 millions de dollars.

Ce nouveau plan social intervient quelques temps après la publication des résultats trimestriels (clos au 1er avril 2016) décevants. Le chiffre d’affaires est en baisse de 22% à 2,6 milliards de dollars, une marge brute également en déconfiture à 524 millions de dollars contre 740 millions le trimestre précédent.

Croissance externe

Seagate n’est pas la seule société dans le stockage à souffrir. Western Digital qui a racheté SanDisk pour 16 milliards de dollars, a vu ses revenus trimestriels chuter lui aussi de plus de 20%. Les deux firmes pointent les faiblesses du marché des PC, notamment les ventes auprès des particuliers. Et les prévisions ne sont pas des plus optimistes.

Comme son concurrent, Seagate a réalisé des opérations de croissance externe. En octobre 2015, il avait déboursé 700 millions de dollars pour s’emparer du spécialiste de stockage SAN Dot Hill System. La croissance est à chercher auprès des entreprises et Seagate construit patiemment son portefeuille dans cette direction.

A lire aussi :

Un SSD Seagate flashé à 10 Go/s !
Seagate livre un disque dur de 10 To pour datacenters

crédit photo  © Andrey_Popov – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur