Smartphones: Huawei passe devant Apple en juillet

MobilitéRégulationsSmartphones

Selon Counterpoint, les ventes des smartphones Huawei ont dépassé celles d’Apple cet été. Mais cette position risque d’être éphémère.

Depuis qu’il a dépassé les 100 millions de ventes de smartphones dans le monde en 2015, Huawei n’avait pas caché son ambition de s’attaquer au numéro 2, Apple (avant de dérober la première place à Samsung).

Objectif atteint aujourd’hui. Selon l’analyste Counterpoint, le groupe télécoms chinois a vendu plus de smartphones en juin et juillet derniers que son homologue américain. Et août promet aussi de bonnes surprises pour Huawei.

Counterpoint-Research-July-Pulse-Huawei-surpass-Apple-768x718Counterpoint ne fournit pas de chiffres de volumes précisément mais s’applique à comparer les parts de marché des derniers mois.

Et, selon les analyses du cabinet, l’inversion des positions dans le tableau est autant due à des ventes en hausses du côté de Huawei qu’un recul de celles de Cupertino.

Si en juin le groupe chinois s’accapare 12% du marché environ contre moins de 10% pour Apple et ses modèles iPhone (voir courbes ci-contre), l’écart se ressert néanmoins sérieusement en juillet.

Avec l’arrivée en septembre des nouveaux iPhone, la place de numéro 2 pour Huawei risque donc d’être de courte durée.

« Sa faible présence dans les marchés de l’Asie du Sud, de l’Inde et de l’Amérique du Nord limite le potentiel de Huawei dans le proche à moyen terme pour prendre une position durable en deuxième place derrière Samsung, considère Peter Richardson, Directeur de recherche chez Counterpoint.

« Huawei dépend trop de son marché intérieur en Chine, où il jouit de la position de leader et des marchés centrés sur les opérateurs en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient. »

Aucun terminal Huawei dans les dix premières ventes

Qui plus est, l’industriel chinois peine à imposer un modèle phare qui permettrait de l’installer durablement en seconde, voire première, place du podium face à une offre d’Apple bien identifiée et indétrônable.

« Ceci est dû à un portefeuille de références multiples qui manque actuellement d’un véritable périphérique majeur, estime Pavel Naiya, analyste senior.

« Bien que bénéficiant d’un portefeuille diversifié permettant à Huawei de se battre sur de multiples fronts, il fait peu pour construire la reconnaissance globale de la marque; Quelque chose dont Huawei aura cruellement besoin s’il continue de gagner des parts de marché. »

De fait, ni le P10, ni le Honor 8 ou aucun autre terminal sorti des usines ces derniers mois, n’apparait dans les dix premières ventes en juillet (voir graphique ci-dessous).

En revanche, Apple y confirme sa domination : les iPhone 7 et 7 Plus s’inscrivent comme les smartphones les plus vendus avec respectivement 4% et 2,9% des parts devant les Oppo R11 (2,1%) et A57 (2%), et le Samsung Galaxy S8 (1,8%). N’est décidément pas Apple qui veut.

Counterpoint-Top-10-products-July-2017-1024x716


Lire également
Huawei se voit déjà numéro 1 des smartphones
Huawei Mate 10 : une prochaine gamme de smartphones sous le signe de l’IA
Les iPhone 7 d’Apple sont les plus vendus des smartphones


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur