processus

BPM : dépasser l’email pour déployer une gestion des processus de bout en bout

Avec un contexte économique incertain, la pression concurrentielle, la demande pressante des clients, l’accélération du time-to-market …. plus que jamais l’entreprise doit être réactive tout en réduisant ses coûts. Pour maîtriser et piloter l’ensemble de ses activités, l’approche par les processus métiers fournit une réponse stratégique et opérationnelle.

A condition de savoir gérer lesdits processus dans la durée. Tant en termes stratégiques (conception, analyse de leur fonctionnement…) qu’opérationnels (automatisation des interactions, supervision…) donc. Un sujet majeur pour les organisations. D’ailleurs, 81 % des organisations en France ont déjà entamé une démarche d’amélioration de leurs processus métier (source : étude Le CXP).

Mais souvent avec des méthodes artisanales ou peu outillées. Sur ce créneau, se positionnent pourtant des solutions dédiées couvrant l’ensemble des fonctions citées plus haut : les outils de BPM (Business Process Management ou gestion des processus métier). Un domaine où on trouve de grands acteurs comme Microsoft ou IBM mais aussi des spécialistes comme Mega ou le Français Bonitasoft. Et si l’on se fie aux chiffres des analystes – et au chemin qu’il reste à parcourir pour atteindre un bon niveau de maturité sur ces sujets – , ces solutions pensées pour l’optimisation des processus métier devraient connaître plusieurs années de croissance solide.

Dossier réalisé par Pierre Tran

Crédit photo : Sergey Nivens / Shutterstock