Télégrammes : Azure devant AWS ?; Nutanix s’intéresse à Pernixdata; Firefox s’inspire de Tor; Intel en route pour la voiture autonome

Big DataCloudComposantsData & StockageIAASMobilitéNavigateursPAASPolitique de sécuritéPoste de travailSécuritéStockage
1 12 Donnez votre avis

Ni les rebondissements autour du Brexit, ni la loi Travail sans fin, ni les succès des Bleus ne détournent les télégrammes de leur édition du soir…

  • 2019 : Azure devant AWS ? Selon une étude de Morgan Stanley, menée auprès de 100 DSI de grands groupes dans le monde, Azure, le Cloud de Microsoft, pourrait passer devant AWS d’ici 3 ans. L’étude indique qu’à cette échéance, 31 % des DSI utiliseront les services Iaas d’Azure, contre 30 % pour AWS. Aujourd’hui, c’est le Cloud d’Amazon (21 % des DSI) qui domine largement son rival immédiat (12 % pour le Iaas d’Azure). En revanche, Microsoft est déjà devant Amazon dans le Paas et l’écart est appelé à grandir, selon l’étude. Cette dernière prédit que 30 % du parc applicatif des entreprises aura migré dans le Cloud d’ici la fin 2017 (contre 14 % aujourd’hui).
  • Nutanix intéressé par Pernixdata. Selon des sources citées par The Register et CRN, le spécialiste de l’hyperconvergence pourrait acquérir la start-up Pernixdata. Cette dernière propose un logiciel pour optimiser le stockage et notamment le stockage flash. En 2014, Silicon avait rencontré la société qui nous avait présenté FVP (Flash Virtualization Platform), une solution qui virtualise les capacités SSD et mémoire de tous les serveurs et équipements en un pool permettant d’accélérer les lectures et écritures vers le stockage primaire en mode partagé. Un hyperviseur flash qui trouverait sa place au sein de l’hyperviseur développé par Nutanix nommé Acropolis. Cette acquisition permettrait à Nutanix de découpler encore un peu plus les performances et les capacités de stockage. Côté performance, les attentes sont grandes sur l’usage de la RAM comme cache et accélération pour l’écriture/lecture de la donnée. Les deux sociétés interrogées n’ont pas souhaité faire de commentaires.
  • Firefox s’inspire de Tor. C’est une sorte d’échange de bons procédés. Alors que le projet Tor a développé son navigateur sur une version ESR (Extended Support Release) de Firefox pour protéger la vie privée de ses utilisateurs lors de leur navigation, Mozilla projette d’utiliser certaines fonctionnalités de sécurisation de Tor dans une prochaine version de son navigateur. Selon ghacks.net, la fondation va donc intégrer des outils pour lutter contre les pratiques de « fingerprinting ». Ces successeurs des cookies, qui exploitent le composant canvas du HTML5, permettent de recueillir un certain nombre d’information sur le comportement de l’internaute même sans disposer de son adresse IP. Firefox 50, aujourd’hui en développement Nightly, devrait être la prochaine version à bénéficier de ce niveau supplémentaire de protection anti-surveillance. Il restera néanmoins à voir si ces options seront inscrites par défaut ou si, comme pour la version 50 Nightly actuelle, l’utilisateur devra les activer manuellement.
  • Intel se met au volant de la voiture autonome. Intel va rejoindre BMW et Mobileye en vue de développer des véhicules « sans conducteur » et aussi de futurs concepts de mobilité. Les premiers produits sont attendus en 2021. Le modèle iNEXT de BMW constituera la fondation des véhicules autonomes du constructeur allemand. L’objectif étant d’arriver à développer un véhicule parfaitement autonome qui ne nécessitera aucune intervention humaine afin d’envisager l’usage de la voiture comme une extension du bureau ou du domicile. Les trois partenaires vont s’attacher à développer des systèmes qui libéreront les mains du conducteur (voire de son obligation de posséder un permis de conduire en toute logique). Un premier prototype HDA (highly automated driving) est attendu dès 2017.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur