Télégrammes : Instagram double sa sécurité, Cloud public en berne chez Verizon, Orange Cash privé d’iPhone, Un stockage 5D pour des milliards d’années.

AppsAuthentificationCloudData & StockageMobilitéSécuritéStockage
3 6 Donnez votre avis

En attendant « la force d’un rêve » pour les JO de Paris 2024, Silicon.fr vous invite à méditer sur les télégrammes du soir.

  • Instragram passe à l’authentification à deux facteurs. Les utilisateurs vont pouvoir dorénavant vérifier l’accès à leurs comptes à la fois par un mot de passe, mais aussi par un numéro de téléphone associé. L’abonné recevra un code par SMS pour s’authentifier. A noter que cette option n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. Un système pour éviter le piratage des comptes engendrant le vol de photos ou leur effacement. De plus en plus de services sont passés à ce processus de double authentification pour se connecter. Aujourd’hui, Instagram revendique 400 millions d’utilisateurs.
  • Fin du Cloud public chez Verizon. Verizon a annoncé son intention de fermer deux services de Cloud public, Reserved Performance et Marketplace, un peu plus de deux ans après leur lancement. L’opérateur invite ses utilisateurs à migrer leurs workloads avant le 12 avril prochain. Notamment sur son offre Virtual Private Cloud (VPC). Dans son courrier à ses clients, Verizon précise néanmoins que le service Cloud Storage n’est pas concerné par la mesure. Après HP Helion, Verizon semble donc s’inscrire comme une nouvelle victime de l’écrasant concurrent AWS dans le Cloud public. Au suivant ?
  • Un stockage 5D de 13 milliards d’années. Conserver des données numériques pendant des milliards d’années. C’est l’exploit que des chercheurs pensent pouvoir garantir avec une nouvelle technologie de stockage dite « 5D ». Les scientifiques du centre de recherches optoélectroniques de l’université de Southampton ont trouvé un moyen d’écrire des données sur un disque en verre d’une capacité de 360 To en utilisant un laser ultrarapide capable de créer des impulsions lumineuses aussi courtes qu’intenses. Les informations sont gravées dans trois couches de points nanostructurés séparés de 5 microns (soit 0,005 millimètres). La lecture des données se fait en retour avec un microscope optique combiné à un polarisateur. Selon les chercheurs, le support peut supporter une chaleur de 1000 degrés Celcius et rester exploitable, à température ambiante, pendant 13,8 milliards d’années. Ce qui ne les engage pas à grand-chose dans la mesure où personne ne sera en mesure de pouvoir le vérifier, sur Terre du moins.
  • Apple barre la route à Orange Cash. Un problème de concurrence. C’est en ces termes que Stéphane Richard, le patron d’Orange, a exprimé, sur Radio classique , son regret du fait qu’Apple refuse l’entrée d’Orange Cash sur son store mobile. L’application de paiement mobile sans contact généralisée à l’ensemble de ses abonnés en octobre 2015 n’est toujours pas disponibles aux utilisateurs d’iPhone. Une absence dont Stéphane Richard s’était déjà étonné auprès de Tim Cook en janvier dernier, sans réponse à ce jour. Il faut dire qu’Apple, qui ambitionne de lancer son propre service de paiement mobile Apple Pay en France, n’apprécie pas nécessairement cette concurrence hexagonale. D’autant que l’opérateur historique français ne cache pas ses ambitions de développement dans la banque mobile. Pour l’heure, le dirigeant d’Orange veut éviter d’aller devant les tribunaux et espère régler le litige à l’amiable. Disponible uniquement sur les terminaux Android, Orange Cash a été téléchargé un peu moins de 100 000 fois, selon l’opérateur.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur