Ventes de PC en berne : Windows 10 pointé du doigt

MobilitéOSPCPortablesPoste de travail
3 9 Donnez votre avis

Les ventes de PC vont plonger de près de 9% en 2015 selon IDC. La faute à Windows 10 gratuit et au dollar trop fort.

Si le secteur comptait sur Windows 10 pour relancer les ventes de PC, c’est raté. La sortie du nouvel OS de Microsoft ne devrait avoir que peu d’impact sur les ventes de PC en 2015. IDC se montre même plutôt pessimiste en prévoyant un plongeon de 8,7% par rapport à 2014 (qui avait déjà baissé de 2,2%) avec moins de 282 millions de machines livrées dans l’année dont 164,4 millions de portables. Une régression qui se poursuivra l’année prochaine affichant alors 5 années continues de déclin. C’est seulement en 2017 que, aidé par la demande des entreprises, les ventes de PC devraient se stabiliser malgré le déclin des besoins côté grand public qui, lui, se poursuivra jusqu’en 2019 (au moins).

Pas de nouvelles machines sous Windows 10

Plusieurs facteurs expliquent ces mauvaises perspectives, selon le cabinet d’études. D’abord le modèle de distribution de Windows 10. La gratuité de la mise à jour pour les utilisateurs (hors licences entreprises) sous Windows 7 et 8/8.1 ne poussent pas ces derniers à s’équiper de nouvelles machines. D’autant que ces dernières se font pour l’heure rares sur les étals alors que les stocks des ordinateurs sous Windows 8.1 saturent chez les revendeurs. Enfin, la baisse de la valeur de nombreuses devises face au dollar n’encourage pas la consommation dans ces pays.

Néanmoins, IDC affiche un optimisme rassurant sur le moyen terme. La fin de la période de gratuité de la mise à jour de Windows 10 (le 29 juillet 2016) devrait fournir de nouvelles opportunités pour les constructeurs sur les segments des ordinateurs portables et au sein des entreprises. L’analyste avance même que, dans les pays émergents où les budgets des consommateurs ont été divisés par une myriade d’appareils électroniques, le PC devrait trouver un regain d’intérêt à partir de 2017.

Une croissance proche de zéro

« Bien que le manque de vision des fabricants de PC soit évident, une lueur d’espoir renaît alors que l’industrie a continué à affiner les aspects les plus mobiles des ordinateurs personnels – contribuant à une croissance plus forte dans les convertibles et les notebooks ultraportable, commente Jay Chou, analyste principal du marché PC chez IDC. L’accentuation du tactile avec Windows 10 ouvre également la voie à une expérience plus familière et une croissance continue de l’usage sur les systèmes à grand écran, en particulier les PC tout-en-un. »

Il n’en reste pas moins que la croissance restera proche de… zéro. En 2019, les ventes de PC devraient tout juste dépasser les 282 millions d’unités. Les notebooks, ultraportables et autre 2-en-1 constitueront 61,3% des ventes (près de 173 millions d’unités en hausse de 1,2% entre 2015 et 2019). Et la croissance se concentrera dans les pays émergents. A la fin de la décennie, ils constitueront 54% des ventes (+0,5%) alors que les achats dans les marchés matures auront reculé de 0,5% à moins de 130 millions d’unités. Si tout va bien…

IDC PC 2015


Lire également
Les ventes de PC ne devraient pas décoller… malgré Windows 10
Seulement 75 millions de PC sous Windows 10… malgré la gratuité de la mise à jour
Les utilisateurs de Windows 8.1 bondissent sur Windows 10

crédit photo © IM_photo- shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur