Wi-Fi : vers une meilleure interopérabilité des hotspots publics

Sécurité
0 0 Donnez votre avis

Les sept principaux opérateurs de hotspots veulent simplifier l’accès à leurs réseaux

Le Wi-Fi public est un succès en France. Pour autant, la constellation d’acteurs complique un peu la tâche des utilisateurs. A chaque lieu public son opérateur, ce qui pose des problèmes d’authentification et/ou de facturation.

Afin de fluidifier le marché des points d’accès publics, les sept opérateurs Wi-Fi membres de l’association Wireless link se sont mis d’accord pour simplifier les processus et améliorer l’interopétrabilité de leurs réseaux sans rogner sur la sécurité, selon une information de La Tribune.

Concrètement, une nouvelle technologie d’accès va être mise en place. Elle a été développée avec Gemalto et Oberthur, deux spécialistes de la carte à puce, et Netinary, positionné sur les accès sécurisés.

Cette solution permet donc d’assurer l’interopérabilité entre les réseaux publics. Un abonné SFR pourra ainsi se connecter simplement à une borne Orange, la répartition des revenus se faisant ensuite. Dans le même temps, la connexion sera sécurisée grâce à une clé USB et l’utilisation d’un code à 4 chiffres.

Prête, la technologie n’attend plus que le feu vert des opérateurs qui devront d’abord mettre en place un business model. Cette offre devra néanmoins être abordable pour être largement diffusée. Selon jean-Dominique Pit, président de Wireless link, cité par le quotidien, les premières offres pourraient débarquer en début d’année prochaine, par exemple en bundle avec des netbooks (à l’image des clés 3G+ vendus avec ces mini-portables).

Selon une toute récente étude réalisée par RSA, en 2008, Paris a enregistré une progression de 534% (!) de ses points de connexion Wi-Fi, publics et professionnels. Rappelons qu’en 2007, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait fait part de son désir de transformer la capitale en ville numérique. Dans ce but, un projet, ‘Paris ville numérique’ avait été mis sur pied. Conformément à cette initiative, 315hotspot s gratuits avaient été installés par la municipalité dans les parcs, jardins et bibliothèques de la ville. Ce chiffre a depuis été porté à 400. En France, on en compte plus de 30.000 à ce jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur