Acquisition de SuccessFactors par SAP : la FTC met (presque) fin au suspens

Logiciels

La Federal Trade Commission américaine a mis fin à la période d’attente boursière imposée à SAP pour l’acquisition de SuccessFactors.

Dans le droit américain, le Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements Act impose aux entreprises cotées, acquéreuses ou acquises, une période d’attente afin de laisser aux autorités des marchés et aux éventuels détracteurs de l’opération, actionnaires, investisseurs, concurrents, le temps de contester l’acquisition.

Dans le cadre de l’acquisition de SuccessFactors par SAP, la FTC (Federal Trade Commission), l’autorité américaine des marchés, a indiqué que cette période est terminée. Concrètement, cela signifie que les agences anti-trusts ont rendu leurs analyses et qu’aucune action n’a été intentée durant cette période.

Dans la procédure, une dernière validation est attendue, celle du CFIUS (Committee on Foreign Investment in the United States) qui dispose encore de 30 jours pour déterminer si le projet d’acquisition ne présente aucun risque pour la sécurité nationale des États-Unis.

Comme il est peu probable que l’acquisition par l’allemand SAP des logiciels de gestion des ressources humaines dans le cloud de l’américain SuccessFactors présente un danger pour l’économie et la sécurité américaine, SAP peut préparer les 3,4 milliards de dollars qui vont chèrement payer l’extension de son offre cloud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur