Alibaba Cloud réalise son premier bénéfice

Lancé en 2009, Alibaba Cloud a atteint la rentabilité sur le trimestre clos le 31 décembre 2020. Une première, a rapporté sa maison mère Alibaba Group.

Selon les résultats communiqués, la filiale cloud du groupe chinois a généré un Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) positif de 3 millions de dollars d’octobre à décembre, « grâce à la réalisation d’économies d’échelle ».

Quant au chiffre d’affaires cloud, il a atteint sur le trimestre 2,47 milliards de dollars, soit une hausse de 50% par rapport aux revenus de la même période en 2019. La croissance est portée par la forte demande de clients des secteurs internet, retail et public.

Dans l’ombre d’Amazon

La tendance « reflète l’énorme potentiel du marché du cloud computing en Chine », elle est aussi le fruit « d’années d’investissements dans les technologies », a déclaré Daniel Zhang, CEO et président du conseil d’Alibaba Group. « Nous pensons que le marché en est encore à un stade précoce, car les applications d’intelligence des données et la demande de puissance de calcul vont se diffuser dans tous les secteurs industriels », a-t-il ajouté.

Premier fournisseur de services d’infrastructure cloud d’Asie-Pacifique, Alibaba Cloud est largement devancé au niveau mondial par la filiale cloud d’Amazon (12,7 Md$ de CA au dernier trimestre 2020, +28% en glissement annuel) et d’autres hyperscalers américains.

Selon Synergy Research Group, en effet, Amazon Web Services (AWS) et Microsoft dominent toujours le marché mondial du cloud d’infrastructure (IaaS et PaaS publics, et cloud privé hébergé). Google Cloud, Alibaba Cloud et IBM suivent dans le top 5 mondial.