AMD officialise sa plate-forme ‘Live’ pour les PC de salon

Régulations

Le fondeur s’attaque à la fois à Viiv d’Intel et au Media Center de Microsoft

C’est l’effervescence chez AMD. Après l’annonce de Dell qui opte désormais pour les processeurs AMD pour ses serveurs et de l’investissement de 2,5 milliards de dollars du fondeur dans ses usines en Allemagne, le groupe lance officiellement sa plate-forme ‘Live’ annoncée lors du dernier CES.

AMD, le challenger d’Intel sur les processeurs, propose donc un ‘design’ technologique d’ordinateur de bureau et portable répondant à sa vision du ‘media center’ sur lequel il entend apposer sa marque. Il vient ainsi se poser en concurrent direct de Viiv d’Intel et du Media Center de Microsoft. Le ‘media center‘, l’ordinateur multimédia communicant qui prend place au centre du salon, est l’un des axes stratégiques dans lequel s’engouffre l’industrie informatique. Un poste affichant un ‘sticker’ AMD LIVE! devrait logiquement s’interconnecter facilement avec les appareils numériques qui peuplent aujourd’hui nos salons, communiquer en réseau avec ou sans fil et avec Internet, se connecter à la télévision ou au baladeur MP3. Et surtout accueillir un processeur Althlon 64 X2 dual core ou son équivalent portable. Concrètement, la plate-forme Live comprend donc un processeur Athlon 64 dual core, qui s’articule autour d’une carte graphique DirectX9, une carte audio 5.1 HD avec sortie SPDIF, un disque dur RAID 0. 1 en SATA, 6 ports USB 2.0 minimum et un IEEE 1394 (FireWire 400), une carte réseau GigE LAN et WiFi 802.11 b/g . Si AMD a multiplié les partenariats (Acer, Alienware, Fujitsu Siemens, Gateway, HP) et les innovations logicielles, il ne dispose pas des moyens d’Intel. Imposer une marque sur le marché du multimédia grand public sera autrement plus difficile, car la concurrence est rude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur