Archivage : Sony propose une alternative optique à la bande magnétique

RéseauxStockage

Parmi les alternatives possibles d’archivage face à la bande magnétique, Sony compte bien mettre en avant son expertise en matière de stockage optique haute densité avec un nouveau Disc Archive Storage System.

L’archivage sur bande vit-il ses derniers instants? Sony mise en tout cas sur l’optique pour renouveler le marché. Le constructeur nippon vient de dévoiler le Disc Archive Storage System (DASS), un dispositif d’archivage de données annoncé pour 2012. Le DASS offrira une capacité comprise entre 300 Go et 1,5 To. L’appareil utilise des cartouches de 12 disques optiques et adopte le format de lecteurs DAT dont il se pose comme un concurrent à moindre prix et plus durable.

Disques durs classiques ou SSD, les alternatives à la bande magnétique ne manquent pas. Sandisk a notamment ouvert le bal avec son Memory Vault, une mémoire flash renforcée dont la durée de vie escomptée avoisine les 100 ans, d’après les tests du constructeur.

Le Blu-ray sauvé par l’archivage?
Avec ces périphériques d’un nouveau genre, ce sont les systèmes de sauvegarde dans leur ensemble qui fleurissent, destinés à la préservation plus qu’au traitement intensif. Encore utilisés par de nombreux professionnels, les lecteurs DAT se sont réservés une place au soleil, quand les architectures à base de NAS se multiplient en parallèle aux espaces de stockage dans le cloud. Sony bannit la lecture séquentielle de bandes sujettes à la démagnétisation et remet au goût du jour des supports optiques dont la disparition se fait de plus en plus imminente (une transition dont Apple se veut d’ailleurs l’un des ambassadeurs), souligne ITespresso.fr.

A en croire le constructeur japonais, la qualité des disques DVD et Blu-Ray implémentés par 12 dans chaque cartouche garantit une pérennité certaine des informations ainsi sauvegardées, supérieure aux 5 à 10 ans conventionnels. En outre, des mises à jour du firmware pourraient offrir au Disc Archive Storage System une compatibilité avec les formats actuellement en développement, comme cette technologie à base d’un laser bleu-violet et d’une capacité jusqu’à 20 fois supérieure au Blu-ray.

Pour les professionnels de la télévision, de la radio, de la musique ou encore du cinéma, il s’agira de conserver des copies de sauvegarde (« back up ») grâce à ce système adapté à une lecture / gravure à haute vitesse.

Archives © Andrey Kuzmin Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur