Arm vendu à NVIDIA pour 40 milliards de dollars

ComposantsPoste de travail
ARM Nvidia SoftBank

SoftBank officialise la revente d’Arm à NVIDIA. Sous conditions, le montant de la transaction pourrait atteindre 40 milliards de dollars.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Arm aura passé environ quatre ans sous le contrôle de SoftBank.

Le groupe japonais avait mis la main sur le concepteur britannique de cœurs de processeur à l’été 2016. Une opération à 32 milliards de dollars.

Il vient d’en annoncer la revente à NVIDIA, dans le cadre d’un deal valorisé à 40 milliards :

  • 12 milliards en cash (dont 2 milliards payables à la signature)
  • 21,5 milliards en actions (SoftBank détiendra « au maximum » 10 % de NVIDIA à l’issue de la transaction
  • Éventuellement 5 milliards de dollars supplémentaires sous condition de performances financières
  • 1,5 milliard pour les employés d’Arm

L’acquisition n’inclut pas la division IoT Services Group, dont Arm a récemment transféré le contrôle à SoftBank.

NVIDIA prend des engagements pour la suite. Entre autres :

  • Perpétuer le nom et l’identité de marque d’Arm
  • Maintenir son modèle de licence ouvert et sa « neutralité vis-à-vis des clients » (Apple, Huawei, Qualcomm…)
  • Conserver le siège et la propriété intellectuelle au Royaume-Uni

Cette propriété intellectuelle fera, nous affirme-t-on, l’objet de synergies avec celle de NVIDIA. Lequel se hisse là au niveau d’Intel et d’AMD en matière d’indépendance.

Pour SoftBank, cette revente s’inscrit dans un contexte difficile. La conglomérat a essuyé des pertes sur les investissements de son Vision Fund. Non seulement avec la pandémie de Covid-19, mais aussi du fait de paris perdants, comme Uber et WeWork.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT