Avec Razorfish, Publicis devient numéro un mondial de la pub sur Internet

Cloud

La Bourse a salué l’acquisition, constatant que le géant français de la pub se hisserait ainsi au 1er rang des géants de la pub en ligne.

Ce lundi 10 août, la Bourse de Paris a salué le rachat par Publicis de l’agence de publicité ‘on-line’ Razorfish acquise par Microsoft en 2007. Le titre grimpait de +4% en début d’après-midi.

Dans un entretien au Figaro, Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe, a expliqué que ce rachat arrivait à point nommé pour compléter celui de Digitas, qui est déjà “numéro un à l’international” (racheté pour 1,3 milliard de dollars fin 2007), Razorfish étant le deuxième, avec un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 400 millions de dollars.

Maurice Levy disait créer ainsi “un fossé infranchissable pour[ses]concurrents“. Cette acquisition doit permettre au groupe français d’atteindre son objectif avec un an d’avance : 25% du chiffre d’affaires sur le numérique.

En France, Publicis avait racheté Business Interactif (aujourd’hui devenu Digitas France).

Différents commentaires dans les milieux spécialistes confirment que la consolidation des activités de publicité en ligne de Publicis – notamment avec sa filiale Zenith Optimedia – placerait Publicis au premier rang mondial de la pub en ligne. Publicis se place en quatrième place des groupes de communication dans le monde.

Le potentiel de croissance de la publicité sur Internet serait très enviable : selon ZenithOptimedia (l’agence spécialisée ‘on-line’ de Publicis), la publicité ‘on-line’devrait bénéficier d’un taux de croissance mondiale de +10% en 2009, alors que le marché publicitaire global, tout confondu, chuterait de -5% à -8%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur