AVG surveille les systèmes de fichiers Linux

Sécurité

La sortie de l’antivirus AVG 8.5 en version Linux est l’occasion de mettre l’accent sur le projet open source RedirFS.

AVG vient de dévoiler la mouture 8.5 de sa solution antivirus pour Linux. Cette dernière est disponible en versiondesktopgratuite, réservée à un usage privé et non commercial. Cette mouture ne risque toutefois pas de connaitre un large succès, Linux étant peu sujet aux virus.

La version serveur payante, qui combine un antivirus et un antispam, risque fort d’être populaire. À 699 euros HT par an (pour un serveur), elle permettra de filtrer tous les flux transitant entre les PC d’une entreprise et le monde extérieur.

Sous Linux, AVG exploite un puissant système de redirection qui se place entre les systèmes de fichiers et les pilotes. Implémentée sous la forme d’un module destiné au noyau Linux 2.6, cette technologie créée par l’éditeur est disponible sous la licence open source GPL 3. Une initiative à saluer.

RedirFS (Redirecting FileSystem) pourra inspecter tous les transferts effectués au sein de systèmes de fichiers (réseau ou non). Voilà qui sera utile pour les besoins d’un antivirus, mais aussi pour ceux d’un système de vérification des fichiers, d’outils de surveillance, de générateurs de statistiques d’accès, etc.

Ce module est aujourd’hui développé pour les moutures x86 (32 bits et 64 bits) du noyau Linux, mais il devrait fonctionner sans problèmes sous d’autres architectures. Son impact sur les performances reste faible : il est seulement de 1 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur