Infrastructures critiques : les temps d’arrêt ne sont pas envisageables

Cloud

Les besoins informatiques évoluent et les entreprises ont désormais besoin d’une configuration alliant agilité, sécurité, vitesse et flexibilité. Ce besoin a donné naissance à l’entreprise hybride.

L’avenir numérique repose sur la technologie et c’est par leur fluidité, leur agilité et leur capacité à évoluer en temps réel que les entreprises peuvent se démarquer de leurs concurrents. C’est également grâce à ces caractéristiques qu’elles peuvent offrir un service client hors pair dans un environnement commercial en constante évolution, où tout va extrêmement vite.

Davantage d’entreprises optent pour un mix d’efficacité, de performance et de technologie cloud, car elles doivent conserver sur site certaines charges de travail. Ainsi, tout transférer dans le cloud n’est pas envisageable pour celles qui, par exemple, doivent stocker et traiter certaines données sur site pour des raisons de réglementation ou de coût. La solution est hybride.

Un environnement hybride pour plus de flexibilité

Les entreprises souhaitent répondre à des besoins qui évoluent rapidement ainsi qu’à la demande d’infrastructures hyperscale. Elles veulent également être capables d’opérer plus vite en « périphérie » ou « on the edge ». Cela signifie que leur infrastructure doit elle aussi évoluer pour être à la hauteur de ces ambitions et suivre le rythme du monde moderne. C’est pourquoi beaucoup d’entreprises se tournent vers un modèle informatique hybride – qui offre à la fois l’agilité et la rapidité requises.

Utiliser un environnement informatique hybride aide à rester flexible et agile. Cela signifie également que les entreprises ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier, en l’occurrence le cloud, car celui-ci n’est pas une solution « à prendre ou à laisser ». Il permet en effet d’adopter une approche « ouverte », sans qu’il soit nécessaire de migrer la totalité du portefeuille dans le cloud et de se laisser « enfermer » par un fournisseur.

Une solution hybride offre en outre à chaque entreprise la possibilité de remettre à plat toute sa configuration informatique et d’améliorer les systèmes existants dans le cloud. En substance, les entreprises n’ont pas besoin de jeter la totalité de leur infrastructure pour bénéficier des avantages liés au cloud computing. Elles veulent pouvoir fonctionner de façon rentable et sans limites, et un environnement informatique hybride est à cet égard un excellent moyen d’y arriver. Par exemple, Acuutech fournit à ses clients des solutions hybrides meilleur marché et plus performantes.

Le meilleur des deux mondes

Beaucoup d’entreprises ne sont pas prêtes à migrer la totalité de leur infrastructure informatique dans le cloud. Un environnement informatique hybride, qui leur offre le meilleur des deux mondes que sont les clouds privé et public, constitue une solution idéale pour les aider à atteindre leurs objectifs commerciaux et informatiques. L’avantage le plus notable est peut-être la possibilité d’intégrer des technologies nouvelles au fur et à mesure des besoins – ce qui est essentiel dans un contexte de technologies émergentes et de capacités numériques qui changent rapidement.

Une approche hybride offrira non seulement une flexibilité accrue, mais également un coût total de possession (TCO) moins élevé, davantage d’agilité et de sécurité, et une expérience client améliorée. Autant d’aspects essentiels auxquels aspirent toutes les entreprises aujourd’hui. Par conséquent, les prévisions qui annoncent que 90 % des entreprises adopteront une gestion d’infrastructure hybride d’ici 2020 n’ont rien d’étonnant.

L’approche hybride permet par ailleurs aux entreprises de choisir les charges de travail qui conviennent à leur environnement, et de les déplacer à leur convenance, suivant les besoins et les nouvelles technologies. La possibilité de dimensionner les charges de travail à la demande aide à traiter les énormes quantités de données créées aujourd’hui. Et, surtout, cela signifie que les technologies émergentes comme l’intelligence artificielle et le machine learning deviennent plus accessibles. 

Les entreprises qui s’équipent d’une infrastructure hybride sont sur la voie de la réussite et accèdent à la fois au edge computing  et aux centres de données hyperscale – tous deux indispensables dans le monde connecté d’aujourd’hui. En résumé, plus votre agilité est grande, plus les opportunités qui s’offriront à vous en 2018 et au-delà seront nombreuses. Seule une solution hybride apporte cette agilité.

Une protection des données renforcée

Même si cela n’est pas l’une des principales raisons qui motivent leur adoption, les solutions hybrides aident les entreprises à améliorer leur conformité car elles ont la possibilité de choisir l’endroit où seront hébergées et traitées leurs données – chose particulièrement importante au regard des nouvelles législations sur la protection des données, comme la RGPD qui entrera très prochainement en vigueur. La société Calligo, par exemple, a amélioré sa protection des données en déployant un cloud hybride pour se conformer aux nouvelles réglementations.

Avec une infrastructure hybride, il est toujours possible de stocker les données confidentielles et stratégiques sur site, en améliorant ainsi leur gouvernance. Toutes les données moins sensibles peuvent être envoyées et stockées dans le cloud. Toutefois, la conformité en matière de données commence toujours par des règles strictes et une gouvernance saine de ces données. La technologie joue un rôle en apportant certains éléments qui contribueront à la conformité réglementaire.

Compte tenu des avantages d’un environnement informatique hybride en matière de performance et de gouvernance, il n’est pas étonnant que des décideurs informatiques européens aient récemment voté des priorités d’investissement qui prépareront leur infrastructure de datacenter à l’émergence des déploiements cloud hybrides.

La technologie cloud évoluant extrêmement rapidement, les entreprises d’aujourd’hui peuvent être sûres d’une chose : le changement va continuer. Elles n’ont donc pas d’autre choix que de devenir plus flexibles, plus agiles et plus rapides. 

Auteur
En savoir plus 
DG France
Lenovo Data Center Group
Ludovic Levé est DG France de Lenovo Data Center Group. Il est fort de plus de 20 ans d'expérience dans les technologies de l'information (Télécoms, Software et services). Parmi ses spécialités : les technologies d'infrastructure de datacenter (Ecosystème cloud, virtualisation, réseaux, serveurs, stockage, protection des données, sécurité et hyperconvergence), SaaS, Big Data, Software et services de développement de produit, start-up, et partenariat.
En savoir plus 

Livres blancs A la Une