Le design est plus stratégique que jamais

Projets

Sa valeur, souvent sous-estimée, est encore plus stratégique pour les entreprises qui ont fait face à une digitalisation à marche forcée depuis 2020 et la crise sanitaire. Ainsi, plusieurs tendances ont émergé en 2021.

Le design n’a pas été épargné par la vague de changements qui a ébranlé notre conception du monde et du travail en 2020. Sa valeur, souvent sous-estimée, est encore plus stratégique pour les entreprises qui ont fait face à une digitalisation à marche forcée depuis 2020 et la crise sanitaire. Ainsi, plusieurs tendances ont émergé en 2021.

1. La recherche continue

Cette nouvelle vision de la connaissance des clients et utilisateurs prend le contrepied des processus de recherche classique, liés à des projets ponctuels, en privilégiant au contraire une démarche en fil rouge. Grâce à ce processus, les entreprises peuvent répondre efficacement et rapidement aux exigences changeantes des clients, en améliorant leurs produits et services.

Comment utiliser cette méthode ?

· Déterminer les différents panels d’utilisateurs à partir de leurs données (utilisables)
· Récolter leurs besoins, leurs freins, leurs gains à l’aide de sondages
· Rencontrer les utilisateurs lors d’ateliers d’idéation pour recueillir leurs attentes et leurs idées
· Organiser des tests utilisateurs des produits pour vérifier leur adhésion
· Maintenir une base de données des feedback utilisateurs à jour pour prendre les bonnes décisions.

2. Le travail à distance

La nouvelle forme de militantisme est de rester d’où l’on vient, comme le partage Cécile Coulon, écrivaine : « Mon engagement, c’est peut-être de rester là où je suis. Je milite en faisant ma part ici, pour dire que l’enclave n’est pas une injustice. »

Comment mettre en place un travail à distance sain et efficace ?

· Faire confiance aux collaborateurs et abandonner définitivement le micro-management
· Adopter les outils de visio et de collaboration à bon escient
· Rappeler les bonnes manières en ligne : allumer la caméra, lever la main pour parler, couper le micro…
· Inclure des activités ludiques, de découverte ou de détente dans les échanges à distance
· Prévoir des opportunités pour construire une équipe en personne avec des activités dédiées et un programme sur mesure et mémorable

3. L’envie de local

L’opposition, artificielle, entre local et digital n’a pas vraiment lieu de perdurer. Le tissu local constitue un véritable vivier d’innovations pragmatiques et utiles. Ce monde digital mixte ne demande finalement qu’à s’épanouir.

Comment tirer avantage de ces énergies locales, collectives et créatrices de valeur ?

· Répéter l’expérience post crise, pour que les envies de local restent puis appuyer ces initiatives pour qu’elles constituent de véritables sources riches et diverses alimentant le flot des idées à tester
· Apporter de la méthode et du savoir-faire localement pour optimiser et amplifier les bonnes idées
· Associer local et général pour que le monde dans ces deux dimensions soit toujours mieux vivable

4. Les valeurs d’entreprise

En s’engageant sur des valeurs ayant un impact positif sur les humains et leur environnement, les choses peuvent changer et soutenir un avenir positif dans les projets futurs. Le design engagé vise un impact universel et donc inclusif.

Comment lier valeurs d’entreprise et valeurs humaines ?

· Renouer avec les utilisateurs, noter leurs différences et innover en s’inspirant de cette diversité
· Prendre les normes d’accessibilité comme un opportunité d’innovation et rendre leur application capitale dans vos projets.
· Prendre en compte la question environnementale lors de la conception des projets
· Considérer non seulement les Humains mais aussi leur environnement

5. Le mobile au cœur des usages

Alors que le mobile prend une place plus importante dans nos vies, l’utilisation des capteurs embarqués dans les smartphones ouvre de nombreuses opportunités pour résoudre des problèmes utilisateurs. Mais l’exploitation de la data issue des appareils mobiles devra se faire de façon éthique.

Comment mettre le mobile au cœur du design ?

· Travailler sur des enjeux d’inclusivité dans les problématiques de design de service
· Utiliser pleinement tous les capteurs des smartphones pour cumuler de l’information pertinente
· Anticiper les préoccupations sur la protection des données personnelles des utilisateurs, en exploitant la data pour répondre avant tout aux besoins des utilisateurs

6. Les promesses du no-code

En répondant aux enjeux de concrétisation rapide, l’essor du no-code a déjà inspiré de belles initiatives et donné naissance à de nouveaux business. On assiste à une réduction significative du coût de lancement, ce qui représente un levier d’accélération considérable pour tester des hypothèses sur le marché.
Ce mouvement, qui a gagné en maturité et explosé en 2020, ouvre de nouveaux champs des possibles à explorer. La seule limite est l’imagination.

Auteur
Head of Design
Ippon Technologies
Olivier Staebler est Head of Design chez Ippon Technologies
En savoir plus 

Livres blancs A la Une