Avec Azure Sphere, Microsoft accélère sur la sécurisation de l’IoT

CloudSécurité

Microsoft lance une solution de sécurisation de l’IoT dans le Cloud. Baptisée Azure Sphere, elle s’appuie sur un système d’exploitation personnalisé et basé sur Linux. Une première, hors Windows, pour le géant de Redmond.

Cela fait un moment que le géant de Redmond a tissé des liens solides avec les communautés Linux dans plusieurs domaines, en particulier depuis son virage Cloud et l’avènement d’Azure qui gère de nombreuses distribution.

Avec Azure Sphere, Microsoft fait un nouveau pas vers Linux, cette fois ci orienté IoT et ses “9 milliards de nouveaux objets connectés chaque année” insiste Galen Hunt, en charge du projet.

La solution se compose d’un microcontrôleur (MCU) pour le calcul, du service Cloud Azure Sphere Security Service pour surveiller les échanges entre objets connectés et d’Azure Sphere OS, un système d’exploitation personnalisé et basé sur Linux.

La première puce Azure Sphere, la MT3620, sera livrée par le fabricant taïwanais  et commercialisée dès cette année.  D’autres devraient suivre assure Microsoft.

Accessibles en bêta privée, les outils de développement pour Visual Studio seront ouverts à tous pour la mi-2018.

Les premiers appareils équipés de microcontrôleurs « compatibles » Azure Sphere sont attendus pour la la fin de l’année.

(Crédit photo : Microsoft)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur