Une des barges flottantes de Google en voie de démantèlement

Régulations

À Portland (Maine), la barge de Google qui devait abriter une vitrine dédiée aux technologies de pointe aurait été vendue à une « entreprise internationale de transport ».

Une des barges flottantes de Google qui avait suscité de nombreuses spéculations l’automne dernier, aurait été vendue à une « entreprise internationale de transport » et déplacée, le 30 juillet, de Portland à South Portland (Maine) pour être démantelée, d’après la presse américaine. La valeur de la barge (« BAL 0011 ») est estimée à environ 4 millions de dollars.

Des problématiques réglementaires et fiscales

En novembre 2013, Google confirmait disposer de deux plateformes flottantes, l’une à Portland, dans le Maine, l’autre dans la baie de San Francisco. La firme Internet n’y installerait pas de datacenter flottant ou de night club géant, comme le prétendait la rumeur, mais des salles d’exposition interactives pour ses produits high-tech, parmi lesquels les Google Glass. Pour assurer, les barges devaient pouvoir être déplacées le long des côtes Est et Ouest des États-Unis.

Il semble que le projet de Google ait été contrarié par des problématiques réglementaires et fiscales… À Portland, l’infrastructure de plusieurs dizaines de mètres, 4 étages et plus de 60 conteneurs, devrait être démontée et mis au rebut, selon le Portland Press Herald. Bien que les autorités municipales regrettent ce revirement – pour lequel Google n’a pas donné d’explication officielle –, la ville se réconforte avec la visibilité dont elle a bénéficié et les 400 000 dollars de taxes portuaires collectés… En Californie, la plateforme flottante déplacée en mars de San Francisco à Stockton pour limiter les frais, resterait intacte.


Lire aussi

Pas de datacenter flottant pour Google, mais un espace interactif


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur